Les Canadiens peuvent-ils investir dans des actions et obligations américaines?

Retour au blog

Les Canadiens peuvent-ils investir dans des actions et obligations américaines?

En résumé

  • L'investissement dans les actions américaines est un élément important d'une stratégie diversifiée, mais il peut comporter des complications dont l'investisseur canadien doit être conscient.

  • Si vous décidez d'investir dans un compte autre qu'un compte de retraite enregistré, vos gains seront soumis à des impôts étrangers.

  • Vous devez également apprendre à gérer et à éviter les frais de transactions en devises étrangères, car ils peuvent vous coûter cher.

  • En fin de compte, investir dans des actions américaines en vaut la peine, surtout si l'on tient compte des relations étroites entre les deux pays.

Lecture de 4 minutes

Dan Bucherer
#investir#investissements#actions#actions américaines

Regardons les choses en face : le marché boursier américain est un incontournable. Oui, le Canada a le sien et il regorge d'excellentes opportunités pour toutes sortes de stratégies d'investissement. Cependant, le marché boursier américain est l'étalon-or mondial (avec Hong Kong et Londres, bien sûr). Investir dans les actions américaines est un outil important pour diversifier votre portefeuille, ce qui en fait une stratégie séduisante pour de nombreux Canadiens.

Heureusement, il n'est pas trop difficile pour nous, voisins du Nord, d'investir dans des actions américaines. Par exemple, il est possible d’acheter des placements américains avec vos comptes de retraite enregistrés, comme les REER, ce qui serait également avantageux pour votre stratégie globale d'investissement pour la retraite. Cependant, comme toutes choses de la vie, les investissements américains comportent certains obstacles, comme les implications fiscales qui peuvent faire que votre investissement ne vaille pas autant que vous le pensez.

Examinons quelques-uns des éléments à garder à l'esprit lorsque vous investissez dans le marché boursier américain.

Quel type d'actions puis-je acheter? Est-ce facile?

Vous pouvez vraiment acheter tous les types d'actions que vous souhaitez. Qu'il s'agisse de fonds négociés en bourse (FNB), de fonds communs de placement ou de quelques actions d'Apple, les Canadiens peuvent investir comme ils l'entendent. Il existe toutefois plusieurs règles et lois, tant aux États-Unis qu'au Canada, qui peuvent rendre le processus beaucoup plus difficile. Donc, si vous voulez investir dans des actions américaines, c'est très bien, mais comprenez d'abord les coûts potentiels.

Ces coûts, de combien parlons-nous?

Cela dépend du type d'investissement que vous souhaitez faire. Investir sur le marché boursier américain peut être économiquement intelligent sur le plan fiscal. L'Internal Revenue Service (IRS), l'agence fiscale fédérale américaine, reconnaît les comptes de retraite basés au Canada. Cela signifie que si vous investissez directement avec votre REER, vous n'aurez pas à payer un centime à l'Oncle Sam!

Si vous choisissez de ne pas utiliser ces comptes, les paiements de dividendes entraîneront une retenue de 15 % par l'IRS. De plus, vos gains seront soumis à l'impôt étranger du côté canadien de la frontière, ce qui peut compliquer les choses.

En outre, si vous avez la chance d'amasser plus de cinq millions de dollars grâce à vos investissements aux États-Unis, vous pourriez être soumis aux droits de succession américains à votre décès.

Lien d'inscription à KOHO

Il y a un autre élément à prendre en compte lorsque vous investissez dans des actions américaines : la monnaie. L'un des moyens les plus importants de vous assurer que vous en avez pour votre argent est d'acheter en dollars américains plutôt qu'en dollars canadiens.

Étonnamment, cette recommandation n'a rien à voir avec la valeur de la devise et tout à voir avec les frais facturés pour l'échange de devises. Lorsque vous achetez et vendez des actions, vous travaillez probablement avec une société de courtage qui se charge de l'échange de devises pour vous, mais il y aura toujours des frais intégrés, parfois jusqu'à 2 %, dans tous les sens. Ainsi, lorsque vous achetez une action américaine en dollars canadiens, vous payez des frais. Lorsque vous vendrez les actions, vous paierez d'autres frais pour convertir vos gains en dollars canadiens. Même l'échange d'actions entraînera des frais supplémentaires.

Vous pouvez éviter cette perte en créant un compte bancaire basé aux États-Unis et en y conservant le produit de vos transactions. Vous pouvez également éviter ces frais en utilisant un gambit de Norbert.

Qu'est-ce que c'est que le gambit de Norbert?

Ça semble inventé, n'est-ce pas? Mais c'est une chose bien réelle. Cela peut être fastidieux. Par contre, si vous y arrivez, vous pourrez réaliser des économies sur les frais de conversion. Tout d'abord, vous devrez trouver un FNB qui est coté à la fois sur les marchés boursiers canadiens et américains. Ensuite, effectuez votre achat en dollars canadiens à la Bourse de Toronto, puis communiquez avec votre courtier et demandez-lui de transférer votre investissement dans la version américaine du FNB. Vous éliminerez ainsi les frais de change.

Les modalités exactes de cette manœuvre varient en fonction du type de compte et de la société de courtage (il se peut même qu'elle facture des frais pour ce service), mais les résultats seront similaires.

En fin de compte, les investissements américains en valent-ils la peine?

En bref, oui, ils en valent la peine. Le Canada et les États-Unis entretiennent l'une des relations économiques les plus étroites au monde. Compte tenu de cette relation et de la proximité de l'un et l'autre, investir sur le marché boursier américain est un élément crucial de votre stratégie d'investissement. Avant de commencer, assurez-vous simplement d'avoir une bonne compréhension de l'investissement, en particulier aux États-Unis. Le gouvernement canadien dispose d'un certain nombre d'excellentes ressources concernant les types d'investissements que vous pourriez envisager, les impôts que vous pourriez avoir à payer et les frais que vous devrez débourser. Alors, allez-y et gagnez de l'argent!

Dan Bucherer

Dan est un coureur et un écrivain vivant dans la région de Washington, D.C., où il travaille actuellement comme directeur des communications pour une association professionnelle de services financiers.

Articles récents

Combien de temps durent les récessions économiques?

Guide cadeaux : l’amateur de technologie

Guide cadeaux : la mode, toujours la mode

Guide cadeaux : l’amour des voyages

Guide cadeaux : confort casanier

Comment épargner de l'argent pendant le temps des Fêtes

Articles connexes

Combien de temps durent les récessions économiques?

4 mins

Joseph Iyanu

La plupart d'entre nous sont intimidés par une récession économique. Nous allons voir combien de temps dure une récession, quelles en sont les causes et comment y survivre.

Combien de temps durent les récessions économiques?

4 mins

Joseph Iyanu

La plupart d'entre nous sont intimidés par une récession économique. Nous allons voir combien de temps dure une récession, quelles en sont les causes et comment y survivre.

#récession

#économie

#gestion financière

logo.koho

Entreprise

À proposLes affiliésCarrièresCultureApprendreLes partenairesStatut

Ouvrir une session

La carte prépayée MastercardMD KOHO est émise par KOHO Financial Inc. en vertu d'une licence accordée par Mastercard International Incorporated. Mastercard et le concept des cercles sont des marques de commerce déposées de Mastercard International Incorporated.

En utilisant ce site Web, vous acceptez nos Conditions générales. Suivez ces liens pour en savoir plus sur notre Politique de confidentialité, Politique en matière d’accessibilité et notre Plan d'accessibilité pluriannuel. © 2022 KOHO Financial Inc.