Retour au blog

Mon bureau à domicile est-il déductible d’impôt?

Lecture de 7 minutes

Mon bureau à domicile est-il déductible d’impôt?

Écrit par

Ally Streelman
Ally Streelman

En résumé

  • De nos jours, les gens sont plus nombreux que jamais à travailler à domicile et à dépenser des sommes d'argent pour aménager leur bureau à domicile, des sommes qu'ils pourraient éventuellement déduire dans leur déclaration de revenus.

  • Il existe différentes réglementations concernant la déduction des frais de bureau à domicile pour les propriétaires d'entreprise et les personnes salariées ou à la commission.

  • Si vous travaillez à domicile la plupart du temps, vous pouvez déduire une partie de vos charges, de vos réparations et même de votre loyer en tant que dépenses de travail à domicile.

  • Les lois fiscales sont en constante évolution, il est donc important de se tenir au courant auprès de l'Agence du revenu du Canada ou de travailler avec des spécialistes pour optimiser vos déductions.

Au début de 2021, 32 % des personnes employées au Canada, âgées de 15 à 69 ans travaillaient la plupart de leurs heures depuis leur domicile, selon Statistique Canada. C'est presque une année après que les gens ont été renvoyés chez eux avec des sacs à dos remplis de moniteurs afin de trouver un décor approprié dans leur salon pour les appels vidéo.

Maintenant qu'une grande partie du pays travaille à domicile au moins une partie du temps et a eu le temps de s'adapter, le bureau à domicile est devenu la norme. Si votre entreprise a pris en charge une partie du coût de votre aménagement, vous avez de la chance. Mais qu'elle l'ait fait ou non, vous pourrez peut-être profiter de votre nouvel espace de travail au moment des impôts. En effet, si vous conservez vos reçus, vous pourriez déduire certains de vos frais de bureau de votre revenu imposable.

Pour répondre à la question plus générale de savoir si votre bureau à domicile est ou non déductible des impôts, vous devez d'abord répondre à quelques questions, car il existe des règles différentes pour les propriétaires d'entreprises qui travaillent à domicile et les personnes employées qui travaillent à domicile.

Avant de débuter...

Les lois fiscales changent fréquemment et, compte tenu de l'année sans précédent qu'a été 2020, l'Agence du revenu du Canada (ARC) a apporté des modifications temporaires à la réglementation fiscale, notamment aux déductions pour les frais de bureau à domicile. Si les personnes travaillant à distance ont pu profiter de ces déductions dans leur déclaration de revenus de 2020, rien ne dit qu'il en sera de même pour les prochaines déclarations de revenus. Cependant, étant donné que de nombreuses personnes travaillent encore à domicile et continueront à le faire, nous prévoyons une place plus permanente sur le formulaire d'impôt pour les déductions des frais de bureau à domicile.

Lien d'inscription à KOHO

Êtes-vous une personne travaillant à domicile et à la tête d'une entreprise?

La seule chose qui comporte plus d’éléments changeant que la déclaration d'impôts est peut-être la gestion d'une petite entreprise. Alors, que se passe-t-il quand vient le temps de remplir une déclaration de revenus pour ceux d'entre vous qui sont des personnes en affaires ou des pigistes? Bien qu'un gros mal de tête puisse commencer à se faire sentir, ce n'est pas une fatalité. Nous allons vous aider à alléger un peu la pression que vous subissez en jonglant avec votre déclaration de revenus compliquée tout en essayant de gérer votre entreprise en vous montrant toutes les façons d'économiser des $$$. Pour ce faire, nous vous montrerons comment déduire les dépenses de vos revenus. Allons-y.

La déduction fiscale pour l'utilisation professionnelle du domicile

Pour pouvoir déduire vos frais de bureau à domicile de vos revenus, votre bureau à domicile doit être votre lieu de travail principal, c'est-à-dire que vous y travaillez plus de 50 % du temps et l'espace doit être utilisé uniquement pour des revenus d'entreprise. Ainsi, si le fait de travailler depuis votre table à manger peut vous éviter d'investir dans un bureau, vous ne pouvez pas déduire les dépenses effectuées dans votre salle à manger comme des dépenses de bureau à domicile.

Si vous répondez à ces critères, vous pouvez déduire une partie de la quasi-totalité des dépenses liées à votre logement, notamment le loyer, l'assurance habitation, l'impôt foncier, les intérêts hypothécaires, les services publics (chauffage et éclairage), le téléphone et Internet. Vous pouvez même déduire des éléments tels que les produits de nettoyage et les frais d'entretien. Pour vous aider à calculer la part de ces dépenses que vous pouvez déduire, jetez un coup d'œil à ces idées et pour une description détaillée de ce que vous pouvez et ne pouvez pas déduire, ne manquez pas de parcourir le folio de l'impôt sur le revenu.

Vous travaillez à domicile?

Même si vous ne dirigez pas votre propre entreprise, vous pourriez payer plus d'impôts que nécessaire si vous travaillez à domicile. Des éléments tels que les services publics, les forfaits de téléphonie mobile et même le loyer peuvent tous être déductibles des impôts. C'est ce qu'on appelle les « dépenses liées au travail à domicile ». Il y a toutefois quelques restrictions : vous ne pouvez déduire les dépenses que pour les périodes pendant lesquelles vous avez travaillé depuis votre domicile. Par exemple, si vous avez fait un retour au bureau en juillet, vous ne pourrez déduire les dépenses liées au travail à domicile que pour les mois où vous avez travaillé depuis votre domicile, soit de janvier à juillet. Les dépenses que vous déduisez ne peuvent pas non plus dépasser votre revenu d'emploi et vous ne pouvez les déduire que du flux de revenus que vous obtenez en travaillant à domicile et non d'une autre source de revenus.

Mais si vous respectez les règles, en déduisant les dépenses appropriées, vous pouvez réduire votre revenu imposable d'un montant significatif et vous mettre de côté pas mal d'économies.

Lien d'inscription à KOHO

Les dépenses que vous pouvez déduire :

Si vous choisissez d'utiliser la méthode détaillée pour déduire les dépenses de bureau à domicile, l'ARC précise que « vous devez séparer les dépenses entre l'utilisation de votre domicile à des fins professionnelles et l'utilisation de votre domicile à des fins non professionnelles (personnelles). » Gardez cela à l'esprit en parcourant cette liste :

1. Internet

Utilisez la calculatrice du gouvernement pour déterminer la part de votre utilisation d'Internet et donc la part de la facture qui peut être attribuée à un usage professionnel. Déduisez ensuite ce montant en l'inscrivant sous la rubrique « autres dépenses » à la ligne 9270 des formulaires T777 ou T777S.

2. Téléphone

Votre service de téléphonie cellulaire (et non le téléphone lui-même) peut également être déductible si : 1. le coût du plan est raisonnable, 2. le coût du plan a été raisonnablement réparti entre l'emploi et l'utilisation personnelle et 3. vous êtes en mesure de montrer les minutes ou les données cellulaires que vous avez consommées directement en effectuant vos tâches professionnelles ainsi que le coût des minutes ou des données.

3. Services publics

Une partie de vos services publics, tels que le chauffage, l'électricité et l'eau, peut également être déduite comme frais de travail à domicile. Si vous vivez en copropriété, vous pouvez également déduire la part des services publics de vos frais.

4. Entretien et réparations mineures

Lorsque vous avez été renvoyé chez vous pour travailler, avez-vous payé pour faire installer de nouvelles prises ou acheter des ampoules et des stores pour votre bureau à domicile? Tous ces coûts peuvent être imputés comme des dépenses liées au travail à domicile.

5. Location

Oui, même le loyer que vous payez pour vivre dans une maison ou un appartement peut être déduit comme une dépense si vous travaillez à domicile.

6. Fournitures de bureau

Il existe en fait de nombreuses règles concernant les fournitures de bureau que vous pouvez déduire et celles que vous ne pouvez pas déduire. Nous vous recommandons donc de consulter la liste avant de supposer que tout ce que vous achetez pour votre bureau à domicile est déductible. Des éléments tels que les surligneurs et les notes autocollantes sont déductibles, tandis que les ordinateurs portables et leurs supports ne le sont pas. Vous vous demandez peut-être comment l'ARC détermine ce qui est déductible et ce qui ne l'est pas? L'article doit pouvoir être « utilisé » en effectuant directement votre travail.

7. Si vous avez un travail à la commission...

Si vous avez un travail à commission qui exige le travail à domicile, c'est-à-dire que vous vendez des biens ou des services ou négociez des contrats, vous pouvez déduire votre assurance habitation, vos impôts fonciers et la location d'un téléphone cellulaire, d'un ordinateur, d'un ordinateur portable, d'une tablette, d'un télécopieur ou d'autres appareils qui sont raisonnablement liés au fait d'obtenir un revenu de commission. Cela s'ajoute à toutes les autres dépenses énumérées ci-dessus.

Lien d'inscription à KOHO

Les dépenses que vous ne pouvez pas déduire :

La liste des dépenses de bureau à domicile déductibles des impôts n'est pas avare et peut avoir un impact significatif sur vos résultats financiers, mais n’inscrivez-pas tout de suite dans votre exercice comptable tout ce qui se trouve dans votre espace de travail. Voici les éléments que vous ne pouvez pas déduire :

1. Matériel de bureau ou matériel informatique

Cela peut paraître surprenant, mais le matériel de bureau ou informatique nécessaire à l'exercice de votre métier n'est pas déductible des impôts. Il s'agit notamment de votre chaise, de votre écran, de votre bureau, de vos étuis, etc.

2. Les versements hypothécaires

Ni le principal ni les intérêts de votre prêt hypothécaire ne peuvent être déduits comme frais de travail à domicile. Oui, même si vous utilisez votre maison comme bureau.

3. Ameublement

Les articles d'ameublement tels que les meubles et les décorations murales ne sont pas non plus déductibles des impôts. Réfléchissez donc avant d'acheter de nouvelles œuvres d'art et un canapé confortable pour rafraîchir votre bureau à domicile.

4. Réparations ou rénovations importantes

Si les réparations mineures dans votre bureau à domicile sont déductibles des impôts, tout ce qui pourrait augmenter la valeur de votre maison, comme la réparation des fenêtres ou des sols, ne l'est pas.

5. Dépenses que votre employeur vous a remboursées

Selon l'ARC, vous ne pouvez pas réclamer les dépenses qui ont été ou seront remboursées par votre employeur. Toutefois, si vos dépenses dépassent le montant qui vous a été remboursé, vous pouvez réclamer le montant qui n'a pas été remboursé à titre de dépense, s'il fait partie des dépenses déductibles.

La méthode forfaitaire temporaire

Si déduire la moindre dépense, de l'internet qui supporte vos appels zoom au stylo que vous utilisez pour prendre des notes, vous semble un peu lourd, vous pouvez choisir d'utiliser la méthode forfaitaire temporaire pour calculer les déductions pour bureau à domicile. Cette méthode a été introduite en raison de la pandémie et a permis aux personnes qui travaillaient à domicile de pouvoir déduire 2 $ pour chaque jour de travail à domicile en raison du COVID-19, jusqu'à concurrence de 400 $. On ne sait pas encore si le gouvernement reconduira cette méthode de déduction des frais pour 2022.

Vous ne pouvez toutefois pas utiliser cette méthode ou la méthode détaillée si ce n'est pas vous qui payez les dépenses (par exemple, si vous vivez chez vos parents et qu'ils règlent la facture, ou si votre entreprise prend en charge les coûts de votre bureau à domicile).

Comme nous l'avons mentionné au début, les lois fiscales changent constamment et les règles concernant les déclarations de revenus de 2022 peuvent être très différentes de celles qui ont été mises en place pour les déclarations de revenus de 2021. Restez informé en consultant le site Web de l'ARC et n'hésitez pas à faire appel à des spécialistes de l'impôt au moment de la déclaration de revenus pour vous aider à optimiser vos déductions.

Remarque : Les renseignements et/ou les caractéristiques des produits KOHO peuvent avoir été mis à jour depuis la publication de cet article. Veuillez consulter la page des forfaits KOHO pour y trouver les informations les plus récentes sur nos comptes!

Ally Streelman

Ally Streelman est une conteuse dont le travail porte sur l'argent, le bien-être ou les voyages. Son objectif principal est de responsabiliser ses lecteurs. Dans ses temps libres, vous la trouverez plongée dans un livre de cuisine, un roman ou en train d'encourager les femmes à gérer leurs finances.

logo.koho

Entreprise

À proposLes affiliésCarrièresRabais communautairesCultureEntrepriseApprendreNouveaux arrivantsLes partenairesVoyageStatutRabais étudiants et diplômés

Ouvrir une session

La carte prépayée MastercardMD KOHO est émise par KOHO Financial Inc. en vertu d'une licence accordée par Mastercard International Incorporated. Mastercard et le concept des cercles sont des marques de commerce déposées de Mastercard International Incorporated.

En utilisant ce site Web, vous acceptez nos Conditions générales. Suivez ces liens pour en savoir plus sur notre Politique de confidentialité et notre Politique en matière d’accessibilité. © 2024 KOHO Financial Inc.