Dois-je modifier mon budget en période de ralentissement économique?

Retour au blog

Dois-je modifier mon budget en période de ralentissement économique?

En résumé

  • La clé pour faire face à un ralentissement économique est d'établir un budget qui non seulement fonctionne, mais qui est fiable, accessible et bien établi.

  • En modifiant votre budget pour y inclure des épargnes additionnelles, des dépenses réduites et la réduction de vos dettes (remboursement), vous pourrez continuer à avancer.

  • L'économie est cyclique et des temps meilleurs sont à venir. Restez positif.

Lecture de 5 minutes

Dan Bucherer
#gestion bugétaire#gestion de l'argent#récession

Si vous lisez les blogues de KOHO depuis un certain temps, j'espère que vous avez vu un thème dominant dans chacun des articles. C'est quelque chose qui a été mentionné tellement de fois que le terme commence à perdre son sens : la gestion budgétaire.

Si nous le mentionnons si souvent, c'est parce que c'est le seul outil, plus que les cartes de crédit, les comptes bancaires, les cartes de paiement, les prêts et les hypothèques, que vous pouvez utiliser pour changer positivement votre vie financière. Savoir exactement où vous en êtes financièrement est l'une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour vous-même.

Cependant, les budgets ne doivent pas être figés. Oui, vous pouvez vous en tenir à certains principes et nous ne voudrions certainement pas que vous vous débarrassiez de la feuille de calcul Excel que vous utilisez.

Gardez vos feuilles, mes amis! Mais votre budget doit pouvoir supporter quelques retouches ici et là, car les conditions économiques changent, comme vous l'avez sans doute constaté. Apprenez-en davantage sur la façon d'établir votre budget en période de ralentissement économique.

Les bases de la gestion budgétaire

Avant de nous plonger dans la façon dont vous pouvez modifier votre budget en réponse à un ralentissement économique, nous devrions probablement commencer par couvrir quelques principes de base de la gestion budgétaire. Il existe quelques principes universels de gestion budgétaire qui devraient être utilisés, quel que soit le type de budget que vous avez établi.

Les meilleurs moyens

Il existe un nombre infini d'applications, de sites Web et de systèmes de gestion budgétaire. Vous pouvez tout utiliser, d'un simple modèle papier-crayon à un site Web complexe, lié à une API, qui se met automatiquement à jour en fonction de vos dépenses. KOHO offre un modèle de budget mensuel que nous citons souvent dans nos articles de blogue, et il se trouve qu'il est le préféré du public.

Néanmoins, peu importe ce que vous utilisez, du moment que cela fonctionne. Vous ne voulez pas non plus perdre tout votre temps à configurer un système complexe sur un site Web. S'il n'est pas facile à utiliser jour après jour, vous ne l'utiliserez pas pour établir un budget. Si vous êtes du genre papier et crayon, deux colonnes intitulées « recettes » et « dépenses » pourraient être exactement ce dont vous avez besoin.

Les recettes et les dépenses

Avant d'établir un budget, vous devez comprendre ce qu'il implique. En d'autres termes, combien recevez-vous de votre chèque de paie et combien dépensez-vous chaque mois?

Cela inclut toutes les sources de revenu, y compris les chèques de paie, l'argent provenant d'activités parallèles et les pensions alimentaires pour enfants, si vous en recevez. Il s'agit également des sommes qui sont déposées dans votre compte.

L'épargne-retraite et les autres déductions qui interviennent avant que vous ne receviez votre chèque ne sont pas incluses. En ce qui concerne les dépenses, vous voudrez inclure les montants généraux que vous versez chaque mois. Nous allons bientôt entrer dans les détails, mais pour l'instant, jetez un coup d'œil à toutes vos dépenses.

Veillez également à inclure les éléments que vous payez annuellement ou deux fois par an. Il peut être difficile d'en tenir compte, car les montants à payer sont souvent plus élevés. Vous pouvez les répartir mensuellement ou les garder dans le mois où ils sont dus.

Les dépenses

Une fois que vous aurez une idée de ce que vous recevez et de ce que vous dépensez, examinez ces dépenses un peu plus en détail. Ici, vous voudrez classer certaines dépenses en trois catégories : fixes, variables ou divertissantes. Les dépenses fixes sont celles que vous ne pouvez absolument pas changer. Il s'agit de votre loyer ou de votre hypothèque, de vos factures de services publics, de tous les types d'assurance et de tout paiement de dettes en cours, comme les prêts étudiants ou les paiements de voiture. Ces factures ne changent pas et vous pouvez établir votre budget de la même manière mois après mois.

Les dépenses variables sont celles que vous devez toujours payer mais qui sont flexibles. Nous parlons ici de certains types de factures comme les téléphones portables et l'Internet. Ces dépenses peuvent être plus fixes que d'autres pour vous, mais vous pouvez, à l'occasion, réduire vos coûts en changeant de forfait ou en optant pour un modèle prépayé. En outre, les transports doivent être considérés comme variables.

Oui, vous aurez peut-être besoin d'essence pour vous rendre au travail, mais si vous devez vraiment réduire les coûts, vous pourrez peut-être réduire le nombre de fois où vous vous rendez au bureau ou la façon dont vous vous y rendez (p. ex., par les transports en commun). Vous voudrez également inclure l'épicerie (vous devrez peut-être renoncer à vos fromages artisanaux pendant quelques mois) et votre épargne. Il y a de bonnes raisons de penser que le dépôt sur votre compte d'épargne devrait être une dépense fixe, mais vous pouvez le modifier si nécessaire.

Enfin, les dépenses de divertissement ne sont rien d'autre que du divertissement. Il s'agit de l'argent que vous dépensez pour aller au restaurant, visiter des endroits amusants ou faire des choses avec vos amis. Ces expériences, bien qu'importantes, sont entièrement facultatives et peuvent être retirées de votre budget si les choses vont vraiment mal.

Fiable

Plus important encore, votre budget doit être quelque chose que vous êtes capable de comprendre et de reproduire à l'infini, mois après mois. Il doit être utilisé de manière cohérente, peu importe que vous l'écriviez avec un stylo et du papier ou que vous utilisiez un site Web complexe et l'application qui l'accompagne.

Lien d'inscription à KOHO

L'économie tourne...

Vous avez donc établi votre budget et vous le travaillez, vous économisez et vous suivez vos dépenses. Quelles modifications devez-vous apporter pour réussir à surmonter la tempête de la récession qui se dirige vers nous? Il y en a certainement quelques-unes qui peuvent rendre votre vie financière un peu plus facile.

Rembourser les dettes

Les récessions sont incertaines. En raison des changements économiques rapides, les entreprises peuvent choisir de réduire le personnel ou les heures de travail, ce qui remet votre poste en question. De plus, en cette période de récession, les taux augmentent.

Si vous rencontrez des difficultés à rembourser des dettes à taux d'intérêt élevé, envisagez de les consolider en optant pour un produit dont le taux est plus bas. Il peut s'agir d'un prêt hypothécaire, si vous prenez en charge votre maison, ou simplement d'un prêt personnel. Ces produits sont assortis de taux d'intérêt plus élevés que la normale, mais ils peuvent être bien meilleurs que les taux d'intérêt des cartes de crédit. Ils présentent également l'avantage d'être fixes, ce qui vous permet de mieux planifier.

Redoubler les épargnes

En période d'incertitude, vous voulez vous assurer que vous disposez d'une marge de manœuvre supplémentaire au cas où l'inattendu se produirait. Pour ce faire, vous pouvez vous assurer d'avoir un compte d'épargne solide, ainsi qu'un plan ferme pour déposer de l'argent dans votre compte, et un fonds d'urgence solide. Les experts recommandent de mettre de côté six mois de dépenses. Cela peut sembler beaucoup, mais vous serez reconnaissant de l'avoir fait si les choses tournent mal.

Examiner les dépenses

Examinez de très près vos dépenses et voyez s'il n'y a pas moyen de les réduire. Par exemple, avez-vous vraiment besoin de Netflix, HBO, Disney+ et Hulu? Choisissez peut-être un ou deux services préférés et laissez tomber les autres. Vous devrez peut-être aussi envisager de réduire certaines de vos dépenses. En outre, examinez de près ce que vous achetez exactement. En période de récession, envisagez de remplacer certains de vos achats courants par des marques de magasin moins chères.

Considérer l'argent comme du temps

C'est une façon un peu plus éphémère de modifier votre budget en période de récession, mais si vous considérez votre argent comme du temps travaillé, vous aurez une meilleure idée de ce que vous dépensez et pourrez vous adapter en conséquence. Supposons que vous gagniez 10 $ l'heure et que vous prévoyiez d'acheter la console de jeux vidéo de 200 $ dont vous rêvez. Cela représente 20 heures de travail (si vous ne comptez pas du tout les impôts!). La question est de savoir si vous êtes prêt à donner 20 heures de travail pour cette nouvelle console de jeux vidéo. Peut-être, mais au moins vous aurez une nouvelle façon de penser à cette dépense.

Travail complémentaire

Il n'y a jamais eu de meilleur moment pour trouver un complément de travail. Il existe une multitude de sites Web et de forums qui associent les personnes ayant besoin d'un peu de travail à des pigistes. Mieux encore, il existe des possibilités de travailler de façon indépendante pour à peu près tout, de l'écriture à la visualisation de données. La seule chose à laquelle vous devez faire attention, ce sont les impôts. Si vous êtes pigiste, l'entreprise ou le particulier pour lequel vous travaillez ne prélèvera probablement pas les mêmes impôts qu'un employeur « normal ». Assurez-vous de retenir une part suffisante de vos gains pour payer les impôts à la fin de l'année.

Réduire, réutiliser, recycler

Qu'il s'agisse de magasins d'occasion ou de groupes d'achat locaux, les particuliers disposent d'une multitude d'options pour se procurer les articles dont ils ont besoin à faible coût ou gratuitement. Vous cherchez une nouvelle poêle à frire? Il y a très certainement quelqu'un qui en donne une à proximité. Si ce n'est pas le cas, consultez les magasins d'occasion et les organismes de bienfaisance locaux.

C'est vraiment difficile

Si vous avez vraiment du mal à joindre les deux bouts, le gouvernement du Canada offre de nombreux programmes différents. Il s'agit notamment de prestations pour les enfants et les familles, de programmes d'aide au loyer et à l'hypothèque, et de divers crédits et remises pour la nourriture. Pour en savoir plus sur les options qui s'offrent à vous, visitez la section du site Web du gouvernement consacrée à l'aide au revenu.

Lien d'inscription à KOHO

Conclusion

Vous devez absolument prévoir de modifier votre budget à mesure que la récession s'installe. Les récessions apportent de l'incertitude à votre situation. Elles entraînent également une hausse des taux d'intérêt, ce qui rend l'argent plus cher. Cette fois-ci, les produits sont également chers en raison de l'inflation, ce qui exerce une pression additionnelle sur votre budget. La chose la plus importante que vous puissiez faire est d'établir un budget et de vous rappeler que l'économie est cyclique.

Dan Bucherer

Dan est un coureur et un écrivain vivant dans la région de Washington, D.C., où il travaille actuellement comme directeur des communications pour une association professionnelle de services financiers.

Articles récents

Ai-je besoin d'une assurance locataire au Canada?

Comment survivre à une récession : guide pour tirer le meilleur parti de votre argent pendant une période difficile

Maintenir un bon pointage de crédit pendant un ralentissement économique

Combien de temps durent les récessions économiques?

Guide cadeaux : l’amateur de technologie

Guide cadeaux : la mode, toujours la mode

Articles connexes

Ai-je besoin d'une assurance locataire au Canada?

7 mins

Gaby Pilson

Vous essayez de décider si vous avez besoin d'une assurance locataire au Canada? Voici tout ce que vous devez savoir avant d'acheter une police.

Ai-je besoin d'une assurance locataire au Canada?

7 mins

Gaby Pilson

Vous essayez de décider si vous avez besoin d'une assurance locataire au Canada? Voici tout ce que vous devez savoir avant d'acheter une police.

#assurance

#assurance locataire

logo.koho

Entreprise

À proposLes affiliésCarrièresCultureApprendreLes partenairesStatut

Ouvrir une session

La carte prépayée MastercardMD KOHO est émise par KOHO Financial Inc. en vertu d'une licence accordée par Mastercard International Incorporated. Mastercard et le concept des cercles sont des marques de commerce déposées de Mastercard International Incorporated.

En utilisant ce site Web, vous acceptez nos Conditions générales. Suivez ces liens pour en savoir plus sur notre Politique de confidentialité, Politique en matière d’accessibilité et notre Plan d'accessibilité pluriannuel. © 2022 KOHO Financial Inc.