Retour au blog

Les meilleures stratégies pour négocier votre salaire lors d’un nouvel emploi

Lecture de 7 minutes

Ally Streelman
Ally Streelman
#négociation du salaire#avantages au travail#salaire#emploi
Les meilleures stratégies pour négocier le salaire d’un nouvel emploi

En résumé

  • Il est presque toujours nécessaire de négocier votre salaire afin de vous assurer que vous recevez une rémunération équitable pour la valeur que vous apportez à l'entreprise.

  • Montrez toujours de la gratitude et votre désir d'obtenir plus d'argent ou plus d'avantages sera mieux accueilli.

  • Les avantages sociaux constituent une part importante de la rémunération globale. Ne les laissez donc pas de côté lors des négociations salariales.

  • La confiance est la clé. Découvrez votre valeur et n'ayez pas peur de faire des demandes : cela ne peut que vous aider à long terme.

Les meilleures stratégies pour négocier votre salaire lors du processus de recrutement

Le processus d'embauche est un moment passionnant! Vous êtes sur le point de prendre un nouveau départ dans une nouvelle entreprise, avec de nouveaux collègues et vous faites un grand pas dans votre carrière. Il est facile de laisser toute cette excitation obscurcir votre jugement lorsque l'offre arrive dans votre boîte de réception. Vous êtes ravi que cette entreprise vous ait choisi et vous vous sentez en mesure de vous lancer dans l'aventure! Mais une rémunération et des avantages sociaux adéquats sont essentiels pour maintenir ou, si possible, améliorer votre qualité de vie. N'ayez pas peur de refuser un emploi si cela signifie que vous ne serez pas en mesure de payer votre hypothèque, d'effectuer les paiements nécessaires sur vos dettes ou de travailler pour atteindre vos objectifs.

Négocier votre salaire ne doit pas être effrayant. Si vous êtes actuellement dans le processus d'embauche ou si vous prévoyez de l'être bientôt, suivez ces conseils et stratégies pour négocier le salaire et les avantages avant de signer sur la ligne pointillée.

Six stratégies pour négocier un salaire

Avant de commencer, nous voulons souligner combien il est important de toujours aborder la conversation sur le salaire sur une note positive. Dites que vous appréciez l'offre, que vous êtes vraiment enthousiaste à propos du poste et que vous avez hâte de travailler pour l'entreprise. Si vous abordez les négociations salariales en commençant par donner un ton positif et enthousiaste, vos demandes seront mieux reçues. Une fois que vous avez fait cela, voici les stratégies que vous pouvez utiliser pour sortir de la conversation avec un sentiment d'accomplissement.

1. Faire des recherches pour justifier votre demande

Le conseil numéro un que vous devez suivre avant même de recevoir votre offre est de faire vos recherches. Vous devez savoir quel est le salaire moyen d'une personne occupant ce poste dans une entreprise de cette envergure. En général, les postes supérieurs sont mieux payés que les postes inférieurs et les grandes entreprises technologiques sont mieux payées que les petites entreprises. Gardez cela à l'esprit lors de vos recherches.

Il est assez facile de trouver une fourchette pour des postes similaires par une simple recherche en ligne. Des sites tels que Glassdoor ou Jobboom fournissent non seulement des statistiques sur les salaires, mais aussi sur les salaires horaires et les avantages sociaux et même des critiques sur de nombreuses entreprises pour vous donner un aperçu de la culture de l'entreprise et de ce que c'est que d'y travailler. Une fois que vous aurez une fourchette, vous saurez d'emblée si l'offre que vous avez reçue est trop basse ou dans la moyenne pour le poste et vous pourrez utiliser cette information pour demander davantage.

2. Connaître sa valeur

Connaître la fourchette de salaire pour le poste pour lequel vous passez l'entretien est la première étape, mais cette fourchette peut être large et ne tient pas compte de votre entreprise spécifique ou de votre expérience professionnelle unique. Par exemple, si vous êtes titulaire d'une maîtrise, vous pouvez être en mesure d'ajouter un montant significatif à un salaire moyen, selon votre domaine. Selon une étude gouvernementale, les titulaires d'une maîtrise gagnent, en moyenne, 40 à 47 % de plus que les titulaires d'un diplôme de premier cycle. L'expérience dans un créneau est également très recherchée : les personnes titulaires d'un certificat d'apprentissage dans un métier spécialisé gagnaient 31 % de plus que celles ayant un diplôme d'études secondaires en 2015. Il est important de connaître la valeur de vos études, de votre formation, de vos certificats et de vos licences afin d'être rémunéré équitablement pour ceux-ci.

Il est également important de faire des recherches sur l'entreprise et le poste avant de négocier. Si vos compétences et votre expérience correspondent à toutes les qualifications demandées (ou plus) et que vous pensez pouvoir apporter de la valeur à l'équipe de x, y et z façons, il est bon de négocier et d'aborder tous ces points dans la conversation.

3. Tirer parti de la concurrence

Lorsque vient le moment de négocier votre offre, le meilleur levier dont vous disposez est une offre concurrente. Si vous passez des entretiens pour plusieurs postes à la fois, n'hésitez pas à opposer les entreprises les unes aux autres, avec tact, bien sûr. Dites que ce poste est votre premier choix, mais que vous avez une autre offre qui répond à vos exigences en matière de salaire ou d'avantages sociaux. Si vous avez déjà une offre en main de l'entreprise avec laquelle vous négociez, ce qui devrait toujours être le cas avant de négocier, le responsable du recrutement voudra faire tout son possible pour conclure l'affaire et ne pas reprendre le processus de recrutement.

4. Ne pas considérer uniquement les chiffres

Si votre salaire de base est extrêmement important, ce n'est pas le seul élément de valeur de votre offre. Dans certains cas, de bons avantages peuvent l'emporter sur un bon salaire. Examinez attentivement votre ensemble d'avantages sociaux avant de négocier l'offre. Celui-ci couvre-t-il les frais médicaux, comprend-il un excellent régime de retraite ou vous offre-t-il tous les congés que vous pourriez souhaiter? Ne négligez pas ces éléments précieux de la rémunération globale : ils peuvent valoir bien plus que quelques milliers de dollars supplémentaires par an en salaire traditionnel.

Vous pouvez également discuter d'autres éléments que le salaire lors des négociations salariales. S'il est important pour vous d'avoir un horaire flexible ou de pouvoir travailler à domicile, envisagez de le demander au lieu de demander plus d'argent. Aussi, si avoir plus d'argent est votre priorité, demandez des avantages supplémentaires comme compromis si l'entreprise ne peut pas atteindre votre chiffre.

5. Se fixer un moment pour une réévaluation ultérieure

Entamer des négociations salariales ne signifie pas nécessairement que vous allez obtenir le chiffre que vous demandez. Si c'est le cas, tant mieux! Mais vous parviendrez probablement à un compromis avec votre employeur entre ce que vous demandez et ce qu'il offre. Il est important de le savoir dès le départ pour ne pas ressentir de déception. Si vous ne pensez pas que l'ensemble de la rémunération vous convient, ou si votre employeur vous répond que ce n'est pas dans son budget, ce n'est pas la fin de la route. Remerciez-le d'avoir pris votre candidature en considération, discutez d'autres avantages potentiels, par exemple plus de congés payés ou la possibilité de travailler à domicile et enfin, demandez-lui si vous pouvez fixer un moment dans le futur, par exemple dans six ou neuf mois, pour parler de vos performances et réévaluer votre salaire.

Lien d'inscription à KOHO

C'est également un bon moment pour poser des questions sur la trajectoire de votre poste. Est-il possible d'être promu en temps voulu? L'entreprise recrute-t-elle en interne des personnes pour occuper des postes plus élevés? Poser ces questions montre que vous avez l'intention de rester dans l'entreprise à long terme, s'il existe un bon potentiel de croissance. Les réponses vous indiqueront également si une augmentation est envisageable dans un avenir proche.

6. Avoir confiance en soi

C'est le dernier conseil, mais c'est peut-être le plus important. Lorsque l'offre arrive, ne vous laissez pas intimider par la négociation. Cela peut être particulièrement important pour les femmes qui, dans le passé, ont associé la négociation à des sentiments d'affirmation excessive, de grossièreté et d'inconvenance. Cette stigmatisation est en train de changer dans le monde entier et, aujourd'hui plus que jamais, il est particulièrement important pour les femmes de négocier pour ce qu'elles valent et de combler l'écart de rémunération entre les sexes.

Quel que soit le genre, il peut sembler difficile ou intimidant d'entrer dans une conversation avec votre futur patron et de demander plus d'argent, mais les responsables du recrutement s'attendent en fait à ce que vous négociiez. Ils s'attendront à ce que le sujet du salaire soit abordé. Si vous suivez une ou toutes les stratégies de négociation de votre salaire que nous avons partagées ci-dessus, vous serez bien préparé pour avoir cette conversation. Abordez-la avec confiance : négocier, c'est obtenir ce que vous et votre employeur considérez comme une rémunération juste et équitable pour le travail que vous ferez. Il ne s'agit pas d'être plus malin que l'autre pour savoir qui cédera le plus d'argent.

Se préparer à la réussite

N'oubliez pas ceci : négocier ne vous aide pas seulement à gagner plus dans votre rôle actuel. Elle vous aide également à gagner de plus en plus dans vos fonctions futures et beaucoup plus tout au long de votre vie. Si vous négociez votre salaire maintenant, vous établirez une base de référence plus élevée pour votre salaire à l'avenir et vous serez plus susceptible de négocier votre salaire à l'avenir (parce que vous l'avez déjà fait!).

Suivez ces stratégies et abordez les négociations salariales avec confiance, vous en valez la peine. Ensuite, commencez à placer cet argent supplémentaire dans des investissements et gagnez encore plus. Au fait, félicitations pour votre nouveau poste!


Remarque : Les renseignements et/ou les caractéristiques des produits KOHO peuvent avoir été mis à jour depuis la publication de cet article. Veuillez consulter la page des forfaits d'abonnement pour y trouver les informations les plus récentes sur nos comptes!

Ally Streelman

Ally Streelman est une conteuse dont le travail porte sur l'argent, le bien-être ou les voyages. Son objectif principal est de responsabiliser ses lecteurs. Dans ses temps libres, vous la trouverez plongée dans un livre de cuisine, un roman ou en train d'encourager les femmes à gérer leurs finances.

Articles récents

Le double-clic : où se situent vos dépenses par rapport aux autres?

Comptes bancaires pour étudiants au Canada

Solde actuel c. solde du relevé

Peut-on transférer de l'argent à partir d'une carte de crédit

Retraits d'un REER

Crédit d'impôt pour frais de scolarité

logo.koho

Entreprise

À proposLes affiliésCarrièresCultureEntrepriseApprendreLes partenairesStatut

Ouvrir une session

La carte prépayée MastercardMD KOHO est émise par KOHO Financial Inc. en vertu d'une licence accordée par Mastercard International Incorporated. Mastercard et le concept des cercles sont des marques de commerce déposées de Mastercard International Incorporated.

En utilisant ce site Web, vous acceptez nos Conditions générales. Suivez ces liens pour en savoir plus sur notre Politique de confidentialité, Politique en matière d’accessibilité et notre Plan d'accessibilité pluriannuel. © 2023 KOHO Financial Inc.