Retour au blog

CELIAPP : Compte d'épargne libre d'impôt pour l'achat d'une première propriété

Lecture de 4 minutes

Compte d'épargne libre d'impôt pour l'achat d'une première propriété

Écrit par

Sam Boyer
Sam Boyer

Vous avez besoin d'aide pour épargner en vue de l'achat de votre première maison? Vous aimez les comptes d'épargne et d'investissement à l'abri de l'impôt? Eh bien, le gouvernement fédéral a découvert un nouveau programme qui devrait vous plaire.

Introduit le 1er avril 2023, le compte épargne libre d'impôt pour l'achat d'une première propriété (CELIAPP) aide les futurs acheteurs à épargner en vue de l'achat d'une maison. Avec des avantages en franchise d'impôt, le programme est susceptible d'attirer les Canadiens qui essaient de mettre de côté des épargnes pour une mise de fonds.

Comment fonctionne un CELIAPP?

Le CELIAPP est un instrument d'épargne et d'investissement qui vous permet d'épargner jusqu'à 8000 $ par an, en franchise d'impôt, pour un total maximum de 40 000 $.

Le nom du programme est un indice de son intention, il s'agit d'un compte destiné à vous aider à épargner en vue de l'achat d'une première propriété, mais l'argent que vous épargnez dans un CELIAPP n'a pas besoin d'être utilisé pour l'achat d'une maison. En réalité, que vous épargniez ou non en vue de l'achat d'une maison, ce compte comporte des éléments très intéressants qui méritent d'être pris en considération.

Un CELIAPP combine essentiellement les meilleurs aspects d'un REER (régime enregistré d'épargne-retraite) et d'un CELI (compte d'épargne libre d'impôt). Comme dans le cas d'un REER, les cotisations au CELIAPP sont déductibles d'impôt, ce qui signifie qu'elles sont déduites de votre revenu et réduisent vos impôts. Et, comme dans le cas d'un CELI, les retraits du compte sont également exonérés d'impôt. Comme dans le cas d'un REER et d'un CELI, vous pouvez investir votre épargne dans le compte, ce qui vous permet de gagner de l'argent supplémentaire qui est également à l'abri de l'impôt.

Votre CELIAPP peut rester ouvert pendant un maximum de 15 ans ou jusqu'à ce que vous atteigniez l'âge de 71 ans, selon la première éventualité. À ce moment-là, si vous avez des fonds dans votre CELIAPP, vous pouvez les virer à un autre compte à l'abri de l'impôt, comme un REER, ou les retirer.

Admissibilité au CELIAPP

Pour ouvrir un CELIAPP, vous devez :

  • avoir 18 ans (bien que dans certaines provinces et territoires, il faut avoir 19 ans pour conclure légalement un contrat);

  • être résident du Canada et posséder un numéro d'assurance sociale (NAS);

  • être un nouvel acheteur (pour un CELIAPP, cela signifie que vous n'avez pas été propriétaire d'un logement au cours de l'année d'ouverture de votre compte ou à tout moment au cours des quatre années précédentes. Cela comprend également le fait de vivre dans un logement dont vous êtes copropriétaire ou dans un logement appartenant à votre époux ou conjoint de fait).

Cotisations au CELIAPP

Une fois que vous avez ouvert un CELIAPP, vous pouvez commencer à cotiser. Le plafond de cotisation annuel est de 8000 $ et, pendant la durée de vie de votre compte, vous pouvez cotiser un total de 40 000 $.

Les cotisations sont déductibles d'impôt au moment de la déclaration de revenus (ce qui contribue à réduire votre revenu net et le montant de l'impôt que vous payez lorsque vous présentez votre déclaration à l'ARC). Cet avantage fiscal est similaire à celui des cotisations à un REER. Toutefois, contrairement aux REER, les cotisations à votre CELIAPP doivent être versées au cours de l'année civile (dans le cas des REER, vous bénéficiez d'une période d'exonération de 60 jours sur l'année suivante, par intermédiaire, en janvier et février).

Si vous ne cotisez pas le montant maximum de 8000 $ chaque année, les droits de cotisation inutilisés sont reportés (jusqu'à un maximum de 8000 $). Par exemple, si vous avez versé 4000 $ en 2023, vous pourrez verser 12 000 $ en 2024 (le plafond annuel de 8000 $, plus les 4000 $ de cotisations inutilisées de 2023).

Le titulaire d'un compte CELIAPP est la seule personne qui peut verser des cotisations à son CELIAPP. Les membres de la famille et les conjoints, par exemple, ne sont pas en mesure d'augmenter les cotisations.

Investir, pas seulement épargner

Ne vous laissez pas tromper par le nom : le compte d'épargne libre d'épargne pour l'achat d'une première propriété n'est pas un simple compte d'épargne. Votre CELIAPP peut être utilisé comme un excellent véhicule d'investissement. Comme dans le cas d'un REER ou d'un CELI, les fonds que vous détenez dans votre CELIAPP peuvent être investis dans des options telles que des actions, des obligations, des CPG, des FNB et des métaux précieux. L'argent gagné par vos investissements dans un CELIAPP fructifie en franchise d'impôt, et le revenu gagné ne réduit pas votre espace de cotisation.

Retrait d'un CELIAPP

Au moment de retirer vos fonds d'un CELIAPP, tout retrait admissible est éligible à l'abri de l'impôt, y compris les rendements des placements que vous avez obtenus sur votre compte.

Qu'est-ce qu'un retrait éligible?

Dans la plupart des cas, un retrait éligible serait celui d'un titulaire de compte retirant les fonds de son CELIAPP pour acheter sa première maison au Canada. Certaines règles régissent ce qui est éligible en tant que retrait admissible :

  • Le logement acheté doit devenir la résidence principale de l'acheteur (l'achat d'un bien d'investissement n'est pas éligible).

  • L'acheteur doit être un nouvel acquéreur (ce qui, pour leq CELIAPP, signifie qu'il ne doit pas avoir vécu dans une maison dont il était propriétaire au cours de l'année civile précédant le retrait ou au cours des quatre années précédentes, y compris les maisons appartenant à son partenaire ou à son conjoint).

  • Le logement que vous achetez doit être situé au Canada.

  • L'achat de votre première maison doit faire l'objet d'un accord écrit au plus tard le 1er octobre de l'année qui suit votre retrait.

Tout retrait de votre CELIAPP qui n'est pas éligible (par exemple, pour couvrir une dépense imprévue) sera imposé et devra être déclaré dans votre déclaration de revenus.

Après avoir effectué l'achat d'une habitation admissible, s'il reste de l'argent dans votre CELIAPP, il faudra le transférer, puisque vous avez acheté une habitation, vous n'êtes plus éligible au maintien d'un CELIAPP. Les fonds restants peuvent être virés à un REER ou à un FERR (fonds enregistré de placement pour la retraite), en franchise d'impôt. Les fonds restants doivent être virés au plus tard le 31 décembre de l'année suivant votre retrait éligible. La bonne nouvelle, c'est que les fonds transférés n'affectent pas vos droits de cotisation à un REER.

CELIAPP et RAP

Le Régime d'accession à la propriété (RAP) est un programme bâti dans le cadre d'un REER. Il s'agit également d'un véhicule qui vous aide à épargner en vue de verser une mise de fonds pour l'achat d'une maison. Il y a donc des similitudes avec le compte d'épargne-logement. Mais il y a aussi des différences importantes entre le RAP et le CELI.

Comme pour le CELIAPP, vous pouvez retirer de l'argent de votre REER Régime d'accession à la propriété pour acheter une maison. Les principales différences sont les suivantes 1) le RAP permet de retirer 35 000 $ pour l'achat d'une maison, alors que le CELIAP permet de retirer 40 000 $ et 2) dans le cadre du RAP, vous devez rembourser le montant retiré pour l'achat d'une maison en le reversant dans votre REER. Les remboursements commencent quelques années après le retrait et vous avez 15 ans pour vous rembourser, à raison d'au moins 1/15e par an.

Vous pouvez en fait utiliser les deux. Si vous avez un REER et un CELIAPP, vous pouvez les utiliser tous les deux pour le même achat admissible d'une première maison. Cela signifie que si vous maximisez les retraits admissibles de votre CELIAPP et de votre REER, vous pourriez retirer 75 000 $ en franchise d'impôt pour l'achat de votre première maison.

Où ouvrir un CELIAPP?

Tous les établissements qui offrent des REER et des CELI seront également en mesure d'offrir des CELI. Toutes les grandes banques et institutions financières canadiennes ont déclaré qu'elles offriraient des CELI, mais la plupart d'entre elles n'étaient pas prêtes à ouvrir des comptes clients le 1er avril, date à laquelle les CELI sont devenus disponibles. Toutefois, la plupart d'entre elles ont déclaré qu'elles commenceraient à les offrir au cours de l'année 2023. Seule la maison de courtage en ligne Questrade offrait des CEPP le 1er avril, la plupart des autres banques et sociétés d'investissement en ligne cherchant à commencer à offrir les comptes plus tard dans l'année.

Résumé du Compte d'épargne libre d'impôt pour l'achat d'une première propriété

Le Compte d'épargne libre d'impôt pour l'achat d'une première propriété est un outil essentiel pour les acheteurs canadiens d'une première propriété. Ce compte au Canada offre de multiples avantages, ce qui en fait un élément crucial de votre stratégie de planification financière.

Le CELIAPP offre des avantages uniques qui le distinguent des autres options d'épargne. Non seulement il est destiné à vous aider à épargner pour votre première maison, mais il est également assorti d'une foule d'avantages fiscaux. Comme le compte d'épargne libre d'impôt (CELI), le CELIAPP permet d'effectuer des retraits en franchise d'impôt. Cela signifie que lorsque vous serez prêt à verser une mise de fonds sur votre première maison, les fonds que vous retirerez de ce compte ne seront pas assujettis à l'impôt, ce qui augmentera votre pouvoir d'achat.

Le Compte d'épargne libre d'impôt pour l'achat d'une première propriété est également conçu pour être flexible. Si vos projets changent et que vous décidez de ne pas acheter une maison, vous pouvez toujours bénéficier des avantages fiscaux du CELIAPP en transférant votre épargne sur un autre compte à l'abri de l'impôt.

En outre, le CELIAPP n'est pas seulement un compte d'épargne-logement. Il s'agit également d'un compte d'investissement. Cela signifie que vous pouvez faire croître votre épargne dans divers instruments financiers tels que les actions, les obligations et les FNB, ce qui permet à votre argent de fructifier au fil du temps. De plus, les revenus de placement que vous obtenez sur votre CELIAPP sont également exonérés d'impôt, ce qui ajoute encore à la valeur de votre épargne.

C'est pourquoi, si vous achetez une première propriété au Canada, envisagez d'ouvrir un Compte d'épargne libre d'impôt pour l'achat d'une première propriété. C'est un excellent moyen d'économiser et de faire croître vos fonds en vue de l'achat de votre première maison, tout en bénéficiant d'avantages fiscaux considérables.

N’oubliez pas de vérifier auprès de votre institution financière ou de votre maison de courtage en ligne pour savoir quand elle offrira des CELIAPP. En tant qu’acheteur d’une première maison, vous trouverez ce compte comme un outil précieux dans votre arsenal financier, qui vous aidera à atteindre plus rapidement vos objectifs d’accession à la propriété.

Remarque : Les renseignements et/ou les caractéristiques des produits KOHO peuvent avoir été mis à jour depuis la publication de cet article. Veuillez consulter la page des forfaits KOHO pour y trouver les informations les plus récentes sur nos comptes!
logo.koho

Entreprise

À proposLes affiliésCarrièresRabais communautairesCultureEntrepriseApprendreNouveaux arrivantsVoyageStatutRabais étudiants et diplômés

Ouvrir une session

La carte prépayée MastercardMD KOHO est émise par KOHO Financial Inc. en vertu d'une licence accordée par Mastercard International Incorporated. Mastercard et le concept des cercles sont des marques de commerce déposées de Mastercard International Incorporated.

En utilisant ce site Web, vous acceptez nos Conditions générales. Suivez ces liens pour en savoir plus sur notre Politique de confidentialité et notre Politique en matière d’accessibilité. © 2024 KOHO Financial Inc.