Retour au blog

Quel est le salaire minimum au Canada?

Lecture de 5 minutes

Quel est le salaire minimum au Canada?

Écrit par

Meghana Agashe

En résumé

  • Le salaire minimum est le montant le plus bas que les employeurs doivent payer pour votre service.

  • Le salaire minimum au Canada dépend largement de la province dans laquelle vous vivez, car le salaire minimum provincial et le salaire minimum fédéral sont deux choses complètement différentes au Canada.

  • Le salaire minimum fédéral, qui ne concerne qu'environ 10 % de la main-d'œuvre canadienne, est actuellement de 15,55 $.

Le salaire minimum est défini comme le montant le plus bas que les employeurs doivent vous verser pour vos services conformément à la loi au Canada. Il s'agit du montant minimum payé par heure à tous les salariés canadiens, quels que soient leur âge, leur rôle ou le type d'emploi.

Salaire minimum : protéger les travailleurs canadiens

Le concept de salaire minimum a été créé pour protéger les employés de l'exploitation et uniformiser la façon dont les gens sont payés, indépendamment de leur âge, de leur sexe ou de leur race. De nos jours, il permet de maintenir le niveau de vie de la classe ouvrière face à des conditions économiques incertaines et à l'inflation.

Les salaires minimums provinciaux et fédéraux au Canada

Le salaire minimum que les travailleurs doivent recevoir peut varier en fonction de la province canadienne dans laquelle ils vivent, car le salaire minimum provincial est différent du salaire minimum fédéral.

En octobre 2022, le salaire minimum fédéral au Canada, qui est influencé par l'indice des prix à la consommation, s'élève à 15,55 $. Les salaires minimums provinciaux au Canada sont les suivants :

  • Le salaire minimum en Alberta est de 15 $.

  • Le salaire minimum en Colombie-Britannique est de 15,65 $.

  • Le salaire minimum au Manitoba est de 13,50 $.

  • Le salaire minimum au Nouveau-Brunswick est de 13,75 $.

  • Le salaire minimum à Terre-Neuve-et-Labrador est de 13,70 $.

  • Le salaire minimum dans les Territoires du Nord-Ouest est de 15,20 $.

  • Le salaire minimum en Nouvelle-Écosse est de 13,60 $.

  • Le salaire minimum au Nunavut est de 16,00 $.

  • Le salaire minimum en Ontario est de 15,50 $.

  • Le salaire minimum à l'Île-du-Prince-Édouard est de 13,70 $.

  • Le salaire minimum en Saskatchewan est de 13 $.

  • Le salaire minimum au Québec est de 14,25 $ (à compter du 1er mai 2023 : 15,25 $).

  • Le salaire minimum au Yukon est de 15,70 $.

Lien d'inscription à KOHO

Les salaires minimums provinciaux au Canada sont régis par la législation du travail de chaque province. Chaque province et territoire dispose d'un processus indépendant pour décider du moment et du montant de l'augmentation du salaire minimum. Certaines provinces canadiennes, comme la Saskatchewan, ajustent automatiquement leur salaire minimum en fonction de l'indice des prix à la consommation, tandis que d'autres, comme les Territoires du Nord-Ouest, revoient leur salaire minimum tous les deux ans.

Certaines provinces annoncent régulièrement de petites augmentations à l'avance, tandis que d'autres ne font pas de changements aussi fréquemment, mais annoncent des augmentations importantes lorsqu'elles le font. Par exemple, la Nouvelle-Écosse a déjà annoncé son intention de porter son salaire minimum à 15 $ d'ici octobre 2024, tandis que l'Alberta n'a pas modifié son salaire minimum de 15 $ depuis 2018.

À qui s'applique le salaire minimum fédéral?

Bien que le salaire minimum fédéral soit récemment passé à 15,55 $ dans tout le Canada, relativement peu de travailleurs ont vu leur salaire augmenter. Le salaire minimum fédéral ne s'applique qu'aux employés couverts par la partie III du Code canadien du travail.

Selon un rapport de Littler, seulement 10 % de la main-d'œuvre canadienne est assujettie au salaire minimum fédéral. Environ 90 % de la main-d'œuvre canadienne est plutôt soumise à la juridiction provinciale. Le salaire minimum fédéral est versé aux employés fédéraux et aux travailleurs de certaines industries ayant des liens étroits avec le gouvernement fédéral.

Cas particuliers et exceptions au salaire minimum

Certaines catégories d'emplois donnent droit à un salaire minimum spécial dans certains territoires et certaines provinces.

Par exemple, l'Ontario a récemment annoncé que les étudiants de moins de 18 ans qui travaillent 28 heures ou moins par semaine pendant les vacances scolaires ont droit à un salaire minimum de 14,60 $ de l'heure, alors que les étudiants qui travaillent plus de 28 heures par semaine pendant les vacances scolaires ont droit au salaire minimum général de 15,50 $ de l'heure.

De même, au Québec, les employés qui obtiennent des pourboires obtiennent un salaire minimum de 11,40 $ de l'heure, alors que le salaire minimum général du Québec est de 14,25 $ de l'heure. Le Québec et l'Ontario utilisent tous deux un système à plusieurs niveaux qui rémunère plus ou moins certaines industries ou certains postes en fonction des pourboires qu'ils obtiennent.

Lien d'inscription à KOHO

Le salaire minimum s'est généralisé

Le salaire minimum n'a pas seulement augmenté progressivement au fil du temps, il est aussi devenu plus courant au sein de la population active. Selon Statistique Canada, par exemple, la proportion d’employés gagnant le salaire minimum au Canada est passée de 5,2 % à 10,4 % entre 1998 et 2018. De nos jours, les travailleurs au salaire minimum sont plus susceptibles de vivre dans des zones urbaines que dans des zones rurales, même si c'était le contraire dans tout le Canada dans les années 1990.

La plupart des travailleurs au salaire minimum n'ont pas de diplôme d'études postsecondaires. Un plus grand nombre de travailleurs au salaire minimum travaillent dans le commerce de détail que dans tout autre secteur, bien que l'hébergement et les services de restauration emploient également de nombreux travailleurs au Canada. Bien qu'il n'y ait pas de consensus sur les effets à long terme du salaire minimum au Canada, la majorité des économistes et des citoyens canadiens restent très favorables aux lois sur le salaire minimum et aux autres normes du travail.

Que réserve l'avenir du salaire minimum au Canada?

Malgré les récentes augmentations du salaire minimum au Canada et la perception générale que l'économie canadienne est orientée vers la classe moyenne, les critiques sont encore nombreuses quant au fait que les augmentations ne suivent pas le rythme de la hausse des taux d'inflation. Alors que les travailleurs canadiens sont encore en train de se remettre des fermetures liées à la pandémie et que la crainte d'une récession se profile à l'horizon, les experts suggèrent de rendre les augmentations du salaire minimum automatiques afin de les rendre plus prévisibles pour la main-d'œuvre ainsi que pour les propriétaires d'entreprises.

Il reste à voir si cela se produira ou non, mais ce qui est certain, c'est que l'augmentation du salaire minimum bénéficie d'un soutien accru. En effet, des salaires plus élevés sont associés à des niveaux plus élevés de dépenses de consommation et de sécurité financière.  Le salaire minimum, tant au niveau provincial que fédéral, s'est avéré extrêmement utile pour les ménages ayant un accès limité à l'éducation et à la formation professionnelle.

Heureusement, peu de travailleurs gagnent le salaire minimum à vie. Il s'agit souvent d'un point de départ pour les travailleurs peu qualifiés qui commencent tout juste leur carrière professionnelle. Avec de bonnes compétences en gestion financière, même les travailleurs au salaire minimum peuvent bien gagner leur vie au Canada. Au fil du temps, on peut s'attendre à une augmentation du salaire minimum et du revenu gagné par les travailleurs.

Remarque : Les renseignements et/ou les caractéristiques des produits KOHO peuvent avoir été mis à jour depuis la publication de cet article. Veuillez consulter la page des forfaits KOHO pour y trouver les informations les plus récentes sur nos comptes!
logo.koho

Entreprise

À proposLes affiliésCarrièresRabais communautairesCultureEntrepriseApprendreNouveaux arrivantsLes partenairesVoyageStatutRabais étudiants et diplômés

Ouvrir une session

La carte prépayée MastercardMD KOHO est émise par KOHO Financial Inc. en vertu d'une licence accordée par Mastercard International Incorporated. Mastercard et le concept des cercles sont des marques de commerce déposées de Mastercard International Incorporated.

En utilisant ce site Web, vous acceptez nos Conditions générales. Suivez ces liens pour en savoir plus sur notre Politique de confidentialité et notre Politique en matière d’accessibilité. © 2024 KOHO Financial Inc.