Qu'est-ce que l'indice des prix à la consommation?

Retour au blog

Qu'est-ce que l'indice des prix à la consommation?

En résumé

  • L'indice des prix à la consommation (IPC) est une mesure du coût d'un panier virtuel de biens exprimé en pourcentage par rapport à la même période de l'année précédente.

  • L'IPC aide le gouvernement à déterminer s'il atteint ses objectifs en matière d'inflation.

  • En comprenant le fonctionnement de l'IPC, vous pourrez voir comment l'économie se porte et avoir un aperçu de la possibilité d'un changement fondamental des prix des biens dans un avenir proche.

Lecture de 5 minutes

Dan Bucherer
#indice des prix à la consommation#IPC#économie

Vous devez acheter des choses. Un dîner pour demain, de l'essence pour aller au travail, de l'électricité pour alimenter votre maison. Vous devez acheter tout ça et le gouvernement, croyez-le ou non, veut savoir ce que vous achetez et combien ça coûte. Ce n'est pas une théorie de conspiration, le genre de truc des grands frères. Le gouvernement veut savoir combien coûtent certains produits car ça permet d'évaluer la santé de l'économie.

Lorsque les consommateurs habituels sont en mesure d'acheter différents articles et sont généralement heureux de le faire (comme le montre le volume), l'économie a tendance à bien se porter. Lorsque les gens achètent moins sur une période prolongée, il est fort probable que l'économie ne se porte pas très bien. Le gouvernement utilise certaines mesures pour déterminer l'impact des prix sur la façon dont les consommateurs dépensent leur argent. Cette mesure est connue sous le nom d'indice des prix à la consommation, ou IPC. Penchons-nous un peu sur l'histoire de ce chiffre et sur son rôle exact.

Lien d'inscription à KOHO

Qu'est-ce que l'indice des prix à la consommation?

L'indice des prix à la consommation est une mesure incroyablement importante de la santé d'une économie. Presque tous les pays développés en ont un et beaucoup d'entre eux se basent et se comparent à l'IPC américain. Et bien que cela puisse sembler compliqué (des mots comme « indice » ont tendance à avoir ce genre d'effet), c'est en fait assez simple.

L'IPC est une mesure de la moyenne pondérée d'un certain nombre de biens différents sur une période donnée, exprimée en pourcentage d'augmentation. Ces biens comprennent des choses comme la nourriture, le transport, les soins médicaux et les ressources naturelles comme les métaux, le bois et la pierre. Au Canada, l'IPC est exprimé en dollars américains, ce qui facilite la comparaison avec d'autres marchés. En pratique, l'IPC aide le gouvernement à comprendre combien les consommateurs paient pour certains articles et, par conséquent, la force de l'économie. L'IPC est également utilisé comme un indicateur du succès ou de l'échec des politiques économiques du gouvernement.

Comment ça fonctionne?

Chaque mois, la Banque du Canada et Statistique Canada fonctionnent de pair pour remplir un « panier virtuel » d'articles. Ces articles peuvent être n'importe quoi, de la nourriture au loyer en passant par les produits de nettoyage et le cannabis récréatif. Voici la liste complète :

  • nourriture (épicerie et repas au restaurant);

  • logement (loyer et frais hypothécaires, assurances, réparations et entretien, taxes, services publics);

  • transport (véhicules, essence, assurance automobile, réparations et entretien, frais de transport en commun);

  • dépenses du ménage (téléphone, Internet, garde d'enfants, produits de nettoyage);

  • meubles et appareils ménagers;

  • habillement (vêtements, chaussures, bijoux, nettoyage à sec);

  • soins médicaux et personnels (ordonnances, soins dentaires, soins des yeux, coupes de cheveux, articles de toilette);

  • sports, voyages, éducation et loisirs;

  • alcool, tabac et cannabis récréatif.

Une bonne partie de ces articles figure probablement dans votre budget hebdomadaire ou mensuel. L'indice comprend plus de 700 articles différents, choisis parmi ceux que les Canadiens achètent le plus fréquemment. Chaque article du panier reçoit une pondération basée sur le pourcentage de Canadiens qui l'achètent. Par exemple, bien que de nombreux Canadiens consomment du tabac, ce pourcentage est certainement bien inférieur au nombre de Canadiens qui achètent de la nourriture. La pesée permet au gouvernement d'obtenir une lecture précise.

Vous pouvez probablement voir ce qui va se passer ensuite. Si le prix de l'un des articles ayant un poids plus élevé fluctue, l'IPC changera de façon plus spectaculaire. Chaque mois, le gouvernement du Canada examine les prix du panier de biens et mesure l'augmentation du prix en 12 mois. Par exemple, l'IPC du mois de mai 2021 était de 3,6 % et il a été mesuré par rapport au même mois en 2020, ce qui signifie que le prix du même panier de biens a augmenté de 3,6 % du mois de mai 2020 au mois de mai 2021.

La Banque du Canada mesure également une moyenne annuelle, qui est une moyenne des 12 mois de janvier à décembre. L'IPC annuel pour 2021 jusqu'à présent (jusqu'en juin) est de 137, soit une augmentation de 0,7 %.

Maintenant, vous, le spécialiste de l'Internet, vous dites peut-être « tout va bien, mais il faut bien commencer quelque part, non? ». C'est le cas! La Banque du Canada utilise une année de base à partir de laquelle elle calcule la hausse et la baisse de l'IPC. Dans ce cas, elle utilise 2002 comme base avec le nombre 100. Donc, si le panier de biens en question valait 100 $ en 2002 mais vaut maintenant 135 $, ces 35 $ représentent l'inflation.

Vous avez du mal à vous faire une idée de comment ça fonctionne? Vous pouvez utiliser la calculatrice d'inflation de la Banque pour faire quelques expériences par vous-même et calculer l'IPC. La calculatrice permet de remonter jusqu'en 1914 et peut révéler des résultats assez surprenants. Un panier de biens qui coûtait 100 $ en 1914 coûterait 2389,83 $ en 2021. Wow!

La Banque a annoncé qu'elle souhaitait maintenir l'inflation à un niveau cible de 2 % par année. Elle se servira de l'IPC pour évaluer l'efficacité de cette stratégie et déterminer si elle doit faire quelque chose pour faire remonter un peu l'inflation ou ralentir l'économie. Pour ce faire, elle peut modifier le taux auquel elle prête de l'argent aux institutions financières.

Lien d'inscription à KOHO

Comment l'IPC suit-il l'évolution du temps?

Très bonne question, cher lecteur. Les produits inclus dans l'IPC ont changé au fil du temps, mais pas les catégories globales. Statistique Canada met à jour les produits entrant dans le calcul de l'IPC tous les deux ans. Il y a également un certain nombre de choses différentes qui peuvent affecter l'IPC et la précision avec laquelle il représente le pouvoir économique des Canadiens et l'économie globale.

Premièrement, l'IPC ne tient pas compte du fait que les Canadiens décident d'échanger des produits. Il peut y avoir de nombreuses raisons à ça, mais si les Canadiens décident soudainement de manger plus de poisson que de porc, l'IPC ne tient pas compte de ce changement. Deuxièmement, comme le gouvernement ne met à jour les produits que tous les deux ans, il manque souvent les produits les plus récents. Troisièmement, la qualité des produits a tendance à changer radicalement au fil des années. Cela permet de réduire les coûts tout en fournissant un meilleur produit. Enfin, les achats en ligne ont fait une drôle de différence dans l'IPC. Comme les produits en ligne ont tendance à être moins chers que ceux que l'on trouve dans les magasins, l'IPC peut être un peu faussé.

L'indice des prix à la consommation peut sembler être l'un de ces rapports gouvernementaux ennuyeux et poussiéreux auxquels vous n'avez pas besoin de prêter attention. Vous devriez pourtant y jeter un coup d'œil ou écouter lorsque vous entendez l'abréviation IPC. L'IPC donne au gouvernement, et en fin de compte à vous, une bonne idée de la santé de l'économie et du type de prix auquel vous pouvez raisonnablement vous attendre à l'avenir. En comprenant comment fonctionnent l'inflation et l'IPC, vous pouvez être mieux préparé à gérer votre vie financière.

Remarque : Les renseignements et/ou les caractéristiques des produits KOHO peuvent avoir été mis à jour depuis la publication de cet article. Veuillez consulter la page des forfaits d'abonnement pour y trouver les informations les plus récentes sur nos comptes!

Dan Bucherer

Dan est un coureur et un écrivain vivant dans la région de Washington, D.C., où il travaille actuellement comme directeur des communications pour une association professionnelle de services financiers.

Articles récents

Qui devrait payer lors d'un premier rendez-vous?

Qui détermine les taux d'intérêt au Canada?

Qu'est-ce que la stagflation?

Comment envoyer un virement électronique?

Pointage de crédit minimum requis pour un prêt hypothécaire

10 cocktails sans alcool alléchants pour un mois de janvier sobre

Articles connexes

Qui devrait payer lors d'un premier rendez-vous?

3 mins

Raquel Farrington

Il n'est jamais facile d'aller à un premier rendez-vous, surtout quand on n'est pas sûr de savoir qui doit payer au premier rendez-vous. Lisez les conseils de nos experts pour savoir comment gérer cette situation.

Qui devrait payer lors d'un premier rendez-vous?

3 mins

Raquel Farrington

Il n'est jamais facile d'aller à un premier rendez-vous, surtout quand on n'est pas sûr de savoir qui doit payer au premier rendez-vous. Lisez les conseils de nos experts pour savoir comment gérer cette situation.

#finances personnelles

#budget

logo.koho

Entreprise

À proposLes affiliésCarrièresCultureApprendreLes partenairesStatut

Ouvrir une session

La carte prépayée MastercardMD KOHO est émise par KOHO Financial Inc. en vertu d'une licence accordée par Mastercard International Incorporated. Mastercard et le concept des cercles sont des marques de commerce déposées de Mastercard International Incorporated.

En utilisant ce site Web, vous acceptez nos Conditions générales. Suivez ces liens pour en savoir plus sur notre Politique de confidentialité, Politique en matière d’accessibilité et notre Plan d'accessibilité pluriannuel. © 2023 KOHO Financial Inc.