Lecture de 4 minutes

Combien devrais-je épargner pour l'éducation de mon enfant au Canada

Écrit par

Brandi Marcene

En résumé

  • Avec l'augmentation des frais de scolarité et du coût de la vie, il est important de commencer à épargner tôt pour les études postsecondaires de votre enfant.

  • La première étape consiste à ouvrir un compte REEE, un régime d’épargne à imposition préférentielle conçu pour aider les parents à épargner pour les études de leurs enfants.

  • Essayez d'effectuer des paiements mensuels automatisés à votre REEE. Si vous voulez aller encore plus loin, remplacez les articles non essentiels par des cotisations à un REEE, chaque petit montant compte!

Épargner pour le collège ou l'université est probablement la dernière chose à laquelle vous pensez lorsque vous accueillez un nouveau membre dans votre famille. C'est dangereux, car si vous avancez de quinze ans, vous risquez de vous retrouver endetté en essayant de soutenir votre enfant sans disposer d'une épargne suffisante.

Au Canada, les coûts de l'enseignement supérieur ont considérablement augmenté au cours des dernières décennies. Pour être exact, les étudiants universitaires paient 40 % de plus en frais de scolarité qu'il y a dix ans. Cette hausse entraîne sans aucun doute des difficultés financières supplémentaires pour les parents.

Selon les experts financiers, l'un des meilleurs moyens de remédier à ces pressions est de commencer à épargner le plus tôt possible.

Les principes de base de l’épargne-études

Une fois que vous aurez ouvert un compte bancaire pour le fonds d'études de votre enfant, vous devrez épargner un montant fixe chaque mois. Selon les experts, il est recommandé d'épargner entre 3 % et 5 % de vos revenus mensuels. Par exemple, si le revenu mensuel de votre ménage est de 5000 $ après impôts, cela représente 150 $ à 250 $ par mois. Cette somme peut sembler modeste, mais imaginez le montant que vous obtiendrez après dix ans d'épargne!

En outre, ne renoncez pas à votre propre épargne-retraite pour constituer le fonds d'éducation de vos enfants. Vous devez vous assurer que votre propre compte bancaire est suffisamment approvisionné avant de commencer à épargner pour la génération suivante.

Régime enregistré d'épargne-études

Le régime enregistré d'épargne-études (REEE) est l'un des moyens les plus simples d'épargner et de faire croître le fonds d'éducation de vos enfants. Ce régime d'épargne à fiscalité privilégiée peut aider les parents à préparer les études postsecondaires de leurs enfants.

Le gouvernement associe 20 % de vos cotisations annuelles à hauteur de 500 $ par an pour chaque enfant, avec un plafond à vie de près de 7 200 $. N'oublions pas la croissance des placements que ces cotisations génèrent.

De plus, lorsque vous retirez l'argent, vous bénéficiez d'un avantage fiscal supplémentaire, car le versement sera imposé entre les mains de votre enfant. Comme il n'a probablement que peu ou pas de revenus, il peut généralement retirer l'argent en franchise d'impôt.

Si votre enfant décide de ne pas poursuivre d'études postsecondaires, ne vous inquiétez pas, vos efforts ne sont pas perdus. Vous pourrez récupérer l'argent placé dans un compte REEE et ne serez pas imposé sur ce montant. Vous devrez toutefois payer des impôts sur les gains d'intérêt générés par le plan, selon votre niveau de revenu, plus 20 % supplémentaires. Vous pourrez peut-être réduire ce montant en transférant les gains vers un régime enregistré d'épargne-retraite (REER), une autre raison de ne pas renoncer à votre retraite pour financer les études de vos enfants!

Lien d'inscription à KOHO

Qu’arrive-t-il si je n’ai pas de fonds à cotiser dans un REEE?

N'oubliez pas que vous pouvez toujours ouvrir un compte REEE flexible. Par exemple, si vous ne pouvez pas vous engager à investir 30 $ ou 40 $ par mois, vous pouvez faire un don en espèces d'un parent ou d'un ami pour effectuer un paiement forfaitaire.

Une autre façon de contribuer à votre REEE est de remplacer des articles non essentiels par des cotisations à un REEE. Par exemple, si vous travaillez à domicile, vous économisez peut-être sur vos frais de transport mensuels. Vous pouvez en profiter pour utiliser cet argent pour le REEE de votre enfant. Vous pouvez aussi profiter d'occasions spéciales comme les anniversaires, les remises de diplômes et les vacances. Ce sont d'excellentes occasions de demander à votre famille et à vos amis de cotiser au REEE de vos enfants plutôt que de leur offrir des cadeaux conventionnels.

Vous pouvez aussi commencer par verser 5 $ ou 10 $ par mois, puis augmenter le montant de vos cotisations lorsque vous vous sentez à l'aise de le faire. Si vous ne savez pas par où commencer, pensez à utiliser les nombreux outils de calcul de REEE disponibles en ligne ; ils peuvent vous aider à évaluer le temps et les paiements nécessaires pour atteindre vos objectifs.

Automatisez vos cotisations à un REEE

Quel que soit notre salaire, certains d'entre nous ne peuvent pas s'engager à verser des cotisations régulières (ou oublient tout simplement de le faire). Dans ce cas, demandez à votre institution financière s'il est possible d'automatiser vos cotisations à un REEE. Elle peut déposer automatiquement un montant fixe dans votre compte REEE à partir de votre compte d'épargne. Un jeu d'enfant, n'est-ce pas?

Les REEE : utiles, mais pas toujours suffisants

Il va sans dire que les REEE sont très utiles. Ils aident les parents à préparer les études de leurs enfants et les rendent admissibles à des subventions gouvernementales. Mais rien n'est parfait dans la vie, et les REEE ne font pas exception à la règle. Par exemple, le plafond de cotisation à vie est de 50 000 $, à l'exclusion des subventions. Avec l'augmentation des frais de scolarité et du coût de la vie, un éventuel REEE entièrement provisionné pourrait ne pas suffire.

Pour vous préparer à ces changements, envisagez de placer un peu plus d'argent dans d'autres comptes de placement ou d'épargne.

Si vous ne retenez qu'une chose de cet article, que ce soit celle-ci : le meilleur moment pour commencer à épargner en vue des études de votre enfant, c'est maintenant! Commencez à établir un budget, trouvez un fournisseur de REEE avec lequel vous vous sentez à l'aise et n'oubliez pas d'automatiser les paiements de votre REEE. Vos enfants et vous-même vous en remercierez.

Remarque : Les renseignements et/ou les caractéristiques des produits KOHO peuvent avoir été mis à jour depuis la publication de cet article. Veuillez consulter la page des forfaits KOHO pour y trouver les informations les plus récentes sur nos comptes!