Retour au blog

Quel est le montant des pensions au Canada?

Lecture de 6 minutes

Quel est le montant des pensions au Canada?

Écrit par

Ben Bejster
Ben Bejster

En résumé

  • Le Régime de pensions du Canada (RPC) est une prestation versée aux résidents canadiens sur une base mensuelle une fois qu'ils sont à la retraite. Le Québec a son propre régime, appelé Régime de rentes du Québec (RRQ).

  • Les résidents reçoivent une pension située en fonction du montant qu'ils ont gagné et cotisé au RPC pendant qu'ils travaillaient.

  • Le taux de cotisation est de 5,25 % du revenu brut d'emploi compris entre 3 500 $ et 55 200 $.

  • Il existe d'autres options de régime de retraite, telles que la sécurité vieillesse, les régimes enregistrés d'épargne-retraite et le régime complémentaire de retraite.

Disposer de suffisamment d'argent pour vivre au moment de la retraite est une préoccupation majeure pour de nombreux Canadiens. Heureusement, le gouvernement canadien a mis en place plusieurs régimes de pension différents pour les retraités, dont le principal est le Régime de pensions du Canada, ou RPC. Nous examinerons ici les détails du RPC, ainsi que d'autres options de pension.

Qu'est-ce que le Régime de pensions du Canada?

Le Canada dispose de deux régimes de retraite principaux : le Régime de pensions du Canada et le Régime de rentes du Québec. Lorsqu'il s'agit de revenus de retraite, la plupart des gens se tournent vers le Régime de pensions du Canada (RPC). Dans le cadre du RPC, des prestations sont versées mensuellement aux résidents canadiens par le Régime de pensions du Canada. En fait, les résidents canadiens reçoivent une pension située en fonction de ce qu'ils ont gagné pendant qu'ils travaillaient et de ce qu'ils ont cotisé au régime. Les cotisations au RPC sont définies comme un pourcentage des revenus de tous les adultes canadiens employés.

Lorsqu'un résident canadien atteint l'âge de 65 ans et qu'il est prêt à prendre sa retraite ou qu'il n'est plus en mesure de travailler, les prestations du CPP entrent en vigueur. À l'âge de 60 ans, les Canadiens peuvent réclamer une prestation réduite. Le taux de cotisation au RPC est de 5,25 % du revenu brut d'emploi compris entre 3 500 $ et 55 200 $, l'employeur étant associé à la cotisation. 10,5 % du revenu net d'un particulier est déductible jusqu'à un maximum de 57 960 $, à partir de 2020. Si vous atteignez l'âge de 65 ans, vos versements au titre du RPC correspondront à un quart de la cotisation moyenne que vous avez versée au cours de votre vie. Le Régime de pensions du Canada est plafonné à 1 175,83 $ par mois.

Lien d'inscription à KOHO

Les prestations du RPC peuvent être versées par l'intermédiaire de différents programmes, en fonction des circonstances à l'origine de la demande. Jetez un coup d'œil :

  • Le RPC reste accessible aux participants de moins de 70 ans qui continuent à travailler et à percevoir une pension du RPC. Ces personnes bénéficieront d'une augmentation de leur revenu de retraite grâce à leurs cotisations au RPC.

  • Pension de retraite : une personne qui n'a pas pris sa retraite complète avant l'âge de 65 ans peut recevoir une pension de retraite réduite du RPC ou une pension de retraite complète du RPC à l'âge de 70 ans.

  • Prestations d'invalidité : les personnes gravement handicapées et incapables de travailler régulièrement peuvent recevoir une prestation mensuelle.

  • Pension de survivant : si l'un des conjoints décède, une pension peut être versée au conjoint survivant.

  • Prestations pour enfants : les enfants dont les parents ont cotisé au RPC mais sont invalides ou décédés peuvent recevoir des prestations.

  • Prestation de décès : le paiement est effectué à partir (ou au nom) de la succession d'un cotisant au RPC décédé.

Dispositions relatives au RPC

Certaines dispositions du RPC sont également prévues pour les couples et les familles. Il s'agit notamment de :

  • Partage des pensions : les pensions de retraite du RPC peuvent être volontairement partagées par des couples mariés ou en union libre dans le cadre d'une relation continue.

  • Partage des crédits pour les couples divorcés ou séparés : en cas de divorce ou de séparation, vos cotisations au RPC peuvent être divisées en parts égales.

  • Disposition relative à l'éducation des enfants : le RPC peut augmenter vos prestations si vous cessez de travailler ou si vos revenus diminuent pendant que vous élevez vos enfants.

  • Les enfants qui vivaient avec un parent ou un tuteur principal et qui sont devenus orphelins peuvent bénéficier d'une pension d'orphelin au titre du régime de retraite du Québec jusqu'à ce qu'ils atteignent l'âge de 18 ans.

Qu'est-ce que le Régime de rentes du Québec?

Pour les résidents canadiens qui ont résidé au Québec pendant toute ou partie de leur vie professionnelle, les choses fonctionnent un peu différemment. La province de Québec a choisi de ne pas adhérer au programme du gouvernement fédéral, mais un régime de retraite similaire est disponible : le Régime de rentes du Québec (RRQ). Le RRQ offre une assurance publique obligatoire aux travailleurs âgés de 18 ans et plus dont le revenu du ménage est supérieur à 3 500 $. Dans certains cas, les travailleurs peuvent avoir participé aux deux régimes alors qu'ils vivaient dans plusieurs provinces, y compris le Québec. Si vous vivez hors du Québec au moment où vous demandez une pension, vous devez demander soit le RPC, soit le RRQ pour recevoir une pension. Lorsque l'une des conditions suivantes est remplie, vous versez une cotisation au Régime de rentes du Québec :

  • vous n'avez travaillé qu'au Québec;

  • vous résidez actuellement au Québec et avez travaillé au Québec et dans au moins une autre province;

  • vous résidez actuellement à l'extérieur du Canada, mais vous avez travaillé au Québec et dans une autre province, la dernière province dans laquelle vous avez travaillé étant le Québec.

Lien d'inscription à KOHO

Autres types de régimes de pension

1. Sécurité de la vieillesse (SV)

Lorsque vous atteignez l'âge de 65 ans, vous avez droit à la pension de la Sécurité de la vieillesse. Mais contrairement au Régime de pensions du Canada, cette pension est accessible aux immigrants et aux personnes à faible revenu qui n'ont pas cotisé au RPC par le biais de l'impôt sur le revenu.

Les personnes qui perçoivent la pension de vieillesse bénéficient d'une augmentation de 0,6 % de leur pension mensuelle pour chaque mois de retard, jusqu'à un total de 36 % à l'âge de 70 ans. En outre, les résidents du Canada doivent avoir résidé dans le pays pendant dix ans après leur 18e anniversaire ou, s'ils résident à l'étranger, au moins vingt ans après leur 18e anniversaire pour être éligibles à la pension de la Sécurité de la vieillesse.

À partir de 2020, la pension de la Sécurité de la vieillesse produit un montant maximal mensuel de base beaucoup plus bas de 615,53 $, mais elle est beaucoup plus accessible à ceux qui n'ont pas de revenu imposable au Canada.

2. Régime enregistré d'épargne-retraite (REER)

De nombreux résidents canadiens font preuve de diligence et décident d'épargner séparément pour leur retraite afin de s'assurer qu'ils disposent de suffisamment de fonds pour vivre confortablement une fois la retraite venue. Les résidents canadiens peuvent mettre de côté des fonds pour la retraite dans un régime enregistré d'épargne-retraite, qui peut être établi séparément ou conjointement avec leur conjoint. Au Canada, les banques et autres institutions sont autorisées à ouvrir des comptes REER, qui peuvent être alimentés par le titulaire du compte jusqu'à l'âge de 71 ans. Un REER autogéré peut être ouvert par l'intermédiaire d'une société d'investissement pour un contrôle maximal. Même si ces types de comptes permettent souvent une plus grande liberté financière pendant la retraite, les titulaires de comptes sont toujours limités à un montant maximal qui peut être placé dans un REER chaque année. À partir de 2020, les cotisations à un REER seront plafonnées à 27 230 $ par an ou à 18 % du revenu gagné, selon le montant le moins élevé.

À l'âge de 71 ans, les REER doivent être encaissés pour leur valeur totale, convertis en fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou investis dans des rentes. En outre, les détenteurs de REER peuvent retirer jusqu'à 25 000 $ par an en tant que revenu exonéré d'impôt pour l'achat d'une maison ou la poursuite d'études postsecondaires. Ce type de programme de retrait est considéré comme un prêt, de sorte que le destinataire doit rembourser les fonds dans un délai déterminé.

3. Régime complémentaire de retraite (RCP)

Certains salariés ont la possibilité d'être parrainés par leur employeur dans le cadre d'un régime de retraite complémentaire. Ce type de régime complémentaire prévoit des prestations de retraite sur la partie du salaire qui n'est pas couverte par le régime de base et est financé par les cotisations du salarié chaque jour de paie. Il n'y a pas de double emploi puisque le salarié perçoit deux pensions sur le même revenu. Si un salarié a travaillé pendant un certain nombre d'années pour un RPS à prestations définies, il recevra généralement un pourcentage fixe de son salaire.

Quel est le montant de ces prestations?

En résumé, voici combien vous rapporte le RPC :

  • Le montant versé par le RPC dépend de l'âge auquel vous avez commencé à percevoir votre pension, de votre revenu moyen et de vos cotisations.

  • Le montant mensuel maximal est de 1 175,83 $.

  • Le montant mensuel moyen est de 679,16 $.

Il est important que les résidents canadiens planifient soigneusement leur retraite. Après de nombreuses années de dur labeur, la retraite est quelque chose que vous devriez pouvoir envisager, ce qui implique de pouvoir vivre confortablement une fois que vous ne travaillez plus. Comme nous l'avons mentionné dans cet article, il existe plusieurs options de retraite pour les travailleurs canadiens. Voyez vraiment à faire preuve de diligence raisonnable et à trouver celle qui vous convient le mieux avant de prendre votre retraite.

Remarque : Les renseignements et/ou les caractéristiques des produits KOHO peuvent avoir été mis à jour depuis la publication de cet article. Veuillez consulter la page des forfaits KOHO pour y trouver les informations les plus récentes sur nos comptes!
logo.koho

Entreprise

À proposLes affiliésCarrièresRabais communautairesCultureEntrepriseApprendreNouveaux arrivantsLes partenairesVoyageStatutRabais étudiants et diplômés

Ouvrir une session

La carte prépayée MastercardMD KOHO est émise par KOHO Financial Inc. en vertu d'une licence accordée par Mastercard International Incorporated. Mastercard et le concept des cercles sont des marques de commerce déposées de Mastercard International Incorporated.

En utilisant ce site Web, vous acceptez nos Conditions générales. Suivez ces liens pour en savoir plus sur notre Politique de confidentialité et notre Politique en matière d’accessibilité. © 2024 KOHO Financial Inc.