Qu'est-ce que la règle de gestion budgétaire 50/30/20?

Retour au blog

Qu'est-ce que la règle de gestion budgétaire 50/30/20?

En résumé

  • La règle de gestion budgétaire 50/30/20 établie par la sénatrice américaine Elizabeth Warren divise votre revenu après impôt en trois catégories : 50 % pour les besoins, 30 % pour les désirs et 20 % pour l'épargne.

  • Vos « besoins » comprennent les dépenses obligatoires telles que le loyer ou les paiements hypothécaires. Vos « désirs » sont les plaisirs de base de la vie. Vous devriez consacrer les derniers 20 % à créer un fonds d'urgence ou à rembourser vos dettes à taux d'intérêt élevé.

  • Pour commencer à établir un budget 50/30/20, calculez votre revenu moyen après impôts. Évaluez ensuite vos habitudes de consommation pour classer vos dépenses par catégorie. Ensuite, identifiez les possibilités d'épargne faciles à saisir.

  • N'oubliez pas que le chiffre 50/30/20 est une ligne directrice et que vous pouvez (et devez) le modifier en fonction de vos propres objectifs financiers.

Lecture de 5 minutes

Eddy Sutton
#gestion budgétaire#budget#épargne#50/30/20

Avez-vous du mal à créer et à tenir un budget personnel? Peut-être ne pouvez-vous pas résister à une visite à l'Apple Store après la sortie d'un nouvel iPhone. Ou peut-être avez-vous du mal à cuisiner lorsque UberEats vous envoie une « nouvelle promotion » sur la livraison.

Heureusement pour vous, il existe une nouvelle tendance en matière de finances personnelles qui peut vous aider : la règle du 50/30/20 pour établir un budget! La règle est idéale pour les personnes débutantes et les celles averties qui cherchent à garder le contrôle de leurs finances personnelles. Ça vous intéresse? Continuez à lire.

Qu'est-ce que la règle de gestion budgétaire 50/30/20?

La sénatrice américaine Elizabeth Warren a popularisé la « règle de gestion budgétaire 50/30/20 » dans son livre All Your Worth : The Ultimate Lifetime Money Plan. En gros, l'idée est de diviser votre revenu après impôt et de le répartir en trois catégories générales :

  • 50 % pour les besoins

  • 30 % pour les désirs

  • 20 % pour l'épargne

Ces pourcentages sont donnés à titre indicatif et vous pouvez (et devez) les modifier en fonction de vos propres objectifs financiers. L'essentiel est de mieux comprendre où votre argent devrait aller et où il va réellement.

Lien d'inscription à KOHO

Établir un budget de 50 % pour les besoins

C'est évidemment la catégorie la plus importante et, en tant que telle, elle englobe tout ce dont vous avez besoin pour survivre. Elle comprend les dépenses telles que le loyer ou les paiements hypothécaires, les paiements de voiture, les assurances, les soins de santé et le paiement minimum de la dette (c'est-à-dire, votre facture de carte de crédit). Cela comprend également les coûts variables comme les services publics payés à la consommation (comme l'électricité et le gaz) et l'épicerie, qui peuvent être difficiles à prévoir. N'oubliez pas que chaque personne est différente et que vous pouvez avoir une dépense que vous considérez comme un coût mensuel essentiel et qui n'est pas mentionnée ci-dessus.

Idéalement, la moitié de votre revenu après impôt devrait suffire à couvrir vos besoins. Si vos dépenses sont supérieures à vos revenus, vous devrez soit réduire vos « besoins »,  soit essayer de réduire votre style de vie. Ce dernier point est plus facile à dire qu'à faire, mais voici quelques mesures que vous pouvez essayer :

  • utilisez les transports en commun ou le covoiturage au lieu d'utiliser les Ubers ou de conduire sa voiture;

  • prenez une assurance avec politique de paiement à l'utilisation;

  • renseignez-vous auprès de votre fournisseur de services publics pour configurer des paiements égaux;

  • réduisez vos forfaits de téléphone ou de câble si possible.

« Ces pourcentages sont donnés à titre indicatif et vous pouvez (et devez) les modifier en fonction de vos propres objectifs financiers. »

Établir un budget de 30 % pour les désirs

N'oubliez pas qu'il s'agit de votre argent durement gagné et qu'une partie de celui-ci doit être réservée au plaisir. Cela dit, vos « désirs » ne comprennent pas les extravagances, comme le dernier iPhone ou un sac à main de marque. Il s'agit des plaisirs de la vie que vous appréciez, comme les sorties entre amis, les repas à l'extérieur, etc.

Il n'est pas recommandé de dépenser purement et simplement 30 % de votre revenu après impôt à chaque paie pour vous amuser, mais c'est plutôt le montant maximal que vous devez établir. Le but d'établir et de respecter un budget est toujours de ne pas dépasser les montants fixés pour chaque catégorie.

Par exemple, si vous êtes quelqu’un qui aime jouer et que vous avez un peu de marge de manœuvre dans votre catégorie « désirs », cela ne signifie pas que vous devez aller dépenser cet argent pour acheter le dernier jeu. Essayez de résister à l'envie d'être le premier à avoir le jeu et achetez-le à prix réduit plus tard. De cette façon, vous pourrez consacrer vos économies supplémentaires à des achats plus importants ou à vos objectifs financiers à long terme (comme un CELI ou un REER).

Lien d'inscription à KOHO

Établir un budget de 20 % pour l'épargne

Saviez-vous qu'en 2018, l'épargne nette moyenne de tous les ménages canadiens était de 852 $ et que pour chaque dollar obtenu, les ménages devaient 1,82 $ en dette impayée? C'est stupéfiant et un peu renversant, si vous y pensez!

La première chose à faire avec ces 20 % de votre revenu après impôt est de rembourser vos dettes à taux d'intérêt élevé (cartes de crédit, frais médicaux, prêts étudiants, etc.). Si vous n'avez pas de dettes ou si vous les avez remboursées, utilisez cet argent pour configurer une caisse noire ou un fonds d'urgence.

La vie est désordonnée et les dépenses soudaines, comme les réparations de la voiture ou les factures du vétérinaire, peuvent perturber votre budget. Se préparer à tous les scénarios financiers est impossible et épuisant, alors ne le faites pas. Efforcez-vous simplement de bâtir un pécule, afin de pouvoir faire face aux imprévus.

Votre caisse noire devrait être l'équivalent d'environ trois mois de votre catégorie « besoins ». Pourquoi? Imaginez le pire des scénarios : perdre complètement votre emploi et votre revenu. Vous aurez besoin de temps pour vous inscrire à l'assurance-emploi, rafraîchir votre curriculum vitae et commencer à chercher du travail. Vous ne savez pas combien de temps exactement vous serez sans emploi, alors il vaut mieux vous donner plus de temps et une chose de moins à vous soucier.

Une fois que vous avez bâti votre fonds d'urgence, vous pouvez commencer à placer de l'argent dans un compte d'épargne-placement à faible risque (c’est-à-dire un REER ou un CELI).

« Il n'est pas recommandé de dépenser purement et simplement 30 % de votre revenu après impôt à chaque paie pour vous amuser, mais c'est plutôt le montant maximal que vous devez établir. »

Alors par où commencer?

Pour commencer à établir le budget 50/30/20, calculez votre revenu moyen après impôt. Vous pouvez faire des montants exacts ou arrondir au dollar près. Une fois que vous avez ce chiffre, répartissez-le dans les pourcentages alloués pour obtenir le budget maximal de chaque catégorie.

Évaluez ensuite vos habitudes de dépenses au cours des deux derniers mois et commencez à identifier le segment dans lequel ces dépenses particulières s'inscrivent. N'oubliez pas qu'il s'agit d'une ligne directrice et non d'un absolu. Pour chaque dépense, posez-vous la question suivante : « s’agissait-il d’un besoin ou d’un désir? » et établissez des sous-catégories dans lesquelles elles peuvent s'inscrire dans votre budget. Il est également recommandé d'arrondir vos dépenses de services publics au 5 $ le plus proche afin d'anticiper les mois de plus forte consommation.

Une fois cette étape franchie, comment vos dépenses se situent-elles par rapport à chaque catégorie? Y a-t-il des dépenses que vous pourriez éventuellement reclasser dans une autre catégorie, ou devriez-vous modifier les pourcentages pour mieux les adapter à votre situation?

Lien d'inscription à KOHO

Ensuite, identifiez les possibilités d'épargne faciles à saisir. Par exemple, avez-vous trop de services de diffusion en continu? Pouvez-vous partager vos comptes avec vos colocataires et les diviser à 50/50?

Une fois que vous pensez être prêt, testez votre nouveau budget pendant deux à quatre semaines pour voir s'il est viable. Si un budget n'est pas viable, vous ne le respecterez pas. Il est donc essentiel d'établir un équilibre qui vous convienne au-delà du court terme.

Si vous avez besoin d'un point de départ, nous avons lancé une fonctionnalité de gestion budgétaire qui est super simple à utiliser dans votre application KOHO. Ou si vous êtes simplement curieux de savoir à quoi ressemblerait l'application de cette règle à vos finances personnelles, nous avons un modèle de budget pratique que vous pouvez utiliser aujourd'hui!

Établissons un budget

La règle de gestion budgétaire 50/30/20 est un moyen facile de commencer votre voyage vers l’équilibre financier. Au fur et à mesure que votre situation financière évolue, revoyez votre budget périodiquement pour vous assurer qu'il vous convient à chaque étape de votre parcours.

La vie est désordonnée et vous ne pouvez pas vous préparer à tout, mais même un peu de planification financière peut vous aider. Entre la règle de gestion budgétaire 50/30/20, et tous les aperçus de dépenses dans votre application KOHO, vous avez déjà quelques pas d'avance!

Remarque : Les renseignements et/ou les caractéristiques des produits KOHO peuvent avoir été mis à jour depuis la publication de cet article. Veuillez consulter la page des forfaits d'abonnement pour y trouver les informations les plus récentes sur nos comptes!

Articles récents

Qui devrait payer lors d'un premier rendez-vous?

Qui détermine les taux d'intérêt au Canada?

Qu'est-ce que la stagflation?

Comment envoyer un virement électronique?

Pointage de crédit minimum requis pour un prêt hypothécaire

10 cocktails sans alcool alléchants pour un mois de janvier sobre

Articles connexes

Qui devrait payer lors d'un premier rendez-vous?

3 mins

Raquel Farrington

Il n'est jamais facile d'aller à un premier rendez-vous, surtout quand on n'est pas sûr de savoir qui doit payer au premier rendez-vous. Lisez les conseils de nos experts pour savoir comment gérer cette situation.

Qui devrait payer lors d'un premier rendez-vous?

3 mins

Raquel Farrington

Il n'est jamais facile d'aller à un premier rendez-vous, surtout quand on n'est pas sûr de savoir qui doit payer au premier rendez-vous. Lisez les conseils de nos experts pour savoir comment gérer cette situation.

#finances personnelles

#budget

logo.koho

Entreprise

À proposLes affiliésCarrièresCultureApprendreLes partenairesStatut

Ouvrir une session

La carte prépayée MastercardMD KOHO est émise par KOHO Financial Inc. en vertu d'une licence accordée par Mastercard International Incorporated. Mastercard et le concept des cercles sont des marques de commerce déposées de Mastercard International Incorporated.

En utilisant ce site Web, vous acceptez nos Conditions générales. Suivez ces liens pour en savoir plus sur notre Politique de confidentialité, Politique en matière d’accessibilité et notre Plan d'accessibilité pluriannuel. © 2023 KOHO Financial Inc.